AccueilArchitectureDécès de Jean-Loup Roubert, architecte du palais Monclar et du théâtre de l’Archevêché à Aix-en-Provence

Décès de Jean-Loup Roubert, architecte du palais Monclar et du théâtre de l’Archevêché à Aix-en-Provence

L’architecte Jean-Loup Roubert est décédé le 31 décembre 2022, à 90 ans. Ce lauréat du Grand prix de Rome avait notamment participé aux côtés de Jean-Michel Battesti à la restauration du théâtre de l’Archevêché et à la construction du palais Monclar.
Le palais Monclar fut inauguré le 23 janvier 1998 .
D. R. - Le palais Monclar fut inauguré le 23 janvier 1998 .

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

Jean-Loup Roubert, architecte, lauréat du Grand prix de Rome de l'architecture, est décédé, le 31 décembre 2022, à Paris. Son nom n’évoquera sans doute pas grand chose dans la mémoire des Aixois. Pourtant, habitants, chalands, professionnels de justice et amoureux du centre historique de la cité du roi René passent tous les jours devant deux de ses réalisations phares. Le théâtre de l’Archevéché et le palais Monclar, cette ancienne prison devenue annexe de la Cour d’appel au mitan des années 1990 portent sa signature. Avec Jean-Michel Battesti, ce champenois avait piloté ces deux projets emblématiques nichés dans le secteur sauvegardé.

Les articles les plus lus de l'année 2022 sont...

Un défi technique et urbanistique

Opération de chirurgie lourde, la reconversion de l’ancienne maison d’arrêt en palais de justice avait fait le bonheur des gazettes à l’époque. Cette renaissance inscrite dans le sillage du programme d'équipement lancé en 1991 par la Chancellerie avait même suscité un débat entre les tenants d’une installation du pôle judiciaire en périphérie et les partisans de son maintien dans le centre-ville. Sous l’amicale pression des commerçants du cru, la municipalité Picheral opta pour la conservation in situ. Nichée juste derrière le palais Verdun, écrin historique de la première Cour d’appel de province, l’ancienne maison d’arrêt désaffectée depuis 1991 constituait une opportunité évidente.

Après trente mois de travaux, les prisonniers cédèrent la place aux robes noires. Le palais Monclar (5 900 m2 de surface de plancher) fut inauguré le 23 janvier 1998 par Elisabeth Guigou, ministre de la Justice et Garde des Sceaux sous le gouvernement de Lionel Jospin. Le défi à relever fut assez phénoménal puisque les architectes durent insérer les équipements et les espaces indispensables à l’activité judiciaire derrière le mur d’enceinte de l’ancien établissement carcéral. Ce mur datant de Nicolas Poussin fut préservé après avoir été contreventé. En raison de la présence d’anciens thermes, la construction du nouveau palais exigea plus de 180 épingles de puisage pour maintenir le niveau d’eau sous les nouvelles fondations. Le chantier fut donc extrêmement compliqué. Les concepteurs et l’entreprise chargée du gros œuvre durent en outre veiller à ne pas déstabiliser les immeubles voisins inscrits dans la trame de la cité médiévale.

Jean-Loup Roubert, architecte en chef des palais nationaux

Né en 1932 à Reims, Jean-Loup Roubert a d'abord exercé en Champagne-Ardenne. Jouissant d’un fort ancrage dans la capitale champenoise, issu d’une tradition artistique familiale (son père Louis et son frère Jacques étant tous deux architectes et sa mère artiste-peintre), il effectue sa formation aux Beaux-Arts de Paris dont il obtient le diplôme en 1961 (1er Grand prix de Rome), puis à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Paris. Au cours de sa carrière, il cumule un large portefeuille de missions, d’abord en tant qu’architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, à partir de 1972 puis comme architecte conseil du ministère du Logement et de l’Urbanisme jusqu'en 1990.

Aix-en-Provence : la ville durable au coeur des discussions lors des Estivales

A Paris et dans le reste de la France, il multiplie les commandes comme responsable de nombreux édifices de prestige et leurs chantiers d’aménagement (Palais Garnier, Grand Palais, Opéra de Paris, Théâtre des Champs Elysées), ainsi que comme membre de la délégation générale au programme pluriannuel d’équipement du ministère de la Justice, mission qui le conduit notamment à réaliser l’extension de la Cour d’appel d’Aix.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?