AccueilEconomieDans le Var l'Ecole de la 2e chance ouvre quatre sites

Dans le Var l'Ecole de la 2e chance ouvre quatre sites

Une belle espérance est née pour les jeunes varois qui vont être accueillis dans l'Ecole de la 2e chance « E2C Var », et en même temps pour les entreprises qui vont les employer, grâce à la volonté conjuguée des services déconcentrés de l'Etat et de l'Union patronale du Var, avec le soutien de la région et de la Chambre de commerce et d'industrie.
Dans le Var l'Ecole de la 2e chance ouvre quatre sites
O. Réal - Les partenaires et acteurs de l'Ecole de la 2e chance du Var.

EconomieVar Publié le ,

L’école de la 2e chance du Var a ouvert son premier site le 13 mars sur le campus de la Grande Tourrache à La Garde. Elle repose sur l’alternance en entreprise et l’individualisation de la remise à niveau des stagiaires. Elle s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, sans diplôme et sans qualification professionnelle qui ont la volonté de réussir leur entrée dans le monde professionnel. Le dispositif de formation rémunérée sera de 6 mois en moyenne et pourra atteindre 18 mois. Créée sous l’impulsion de la préfecture du Var avec le soutien de la région, de l’Union européenne, elle est portée par l’UPV et sa structure « Avenir compétences travail insertion formation » (ACTIF), en partenariat avec la CCI du Var.

Dotée d’un premier budget d’un peu plus d’un million d’euros, elle devrait atteindre rapidement 1,5 million, puis 2,5 millions à terme. Conjointement à l’apport public, elle bénéficiera notamment du versement de la taxe d’apprentissage ainsi que de l’engagement de grandes entreprises et de PME varoises.

195 stagiaires en 2017

L’E2C Var devrait accueillir 195 stagiaires cette année et monter en charge progressivement, ambitionnant l’insertion professionnelle de 500 jeunes varois par an à partir de 2019. Après l’antenne de Toulon Provence Méditerranée, celle de la Communauté d’agglomération Var Estérel Méditerranée ouvrira en juin, celle de la Communauté de communes du Comté de Provence en septembre, celle de la Communauté d’agglomération Dracénoise en octobre. Joël Martin (président adjoint de l’UPV) en est le président délégué et Alain Ortali le directeur.

Retrouvez l'intégralité de notre article dans TPBM n°1175 en date du 29 mars.

fdxjfdonfsifndxijfn

dsfdsdjrsefs

La vidéo de présentation de l'E2C :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?