AccueilBTPCrillon-le-Brave : une bâtisse en ruine vise l’or

Crillon-le-Brave : une bâtisse en ruine vise l’or

La commune de Crillon-le-Brave, au pied du Ventoux, transforme une vieille bâtisse en pierre en logements et commerce, et vise la labellisation BDM (Bâtiments durables méditerranéens) niveau or. Une mission confiée à la SPL Territoire Vaucluse.
Crillon-le-Brave : une bâtisse en ruine vise l’or
SPL Territoire Vaucluse - Le mas de l'Arbonne à Crillon-le-Brave sera transformé en logements et commerce.

BTPVaucluse Publié le ,

Situé dans un environnement aussi exceptionnel que soumis à l’inflation du foncier, la commune de Crillon-le-Brave a décidé de transformer le mas de l’Arbonne, une vieille bâtisse léguée à l’évêché, rachetée par la collectivité, pour loger, dans le centre du village, sept ménages et un commerce de 34 m2 équipé d’une réserve. Outre son souhait de respecter la mixité sociale et générationnelle, ce village de 475 habitants vise la labellisation BDM (Bâtiments durables méditerranéens) niveau or.

Cet article est extrait du numéro spécial de TPBM consacré à la transition énergétique que vous pouvez lire ici

Pour atteindre cet objectif ambitieux, et bénéficier du soutien de la Région dans le cadre du Contrat régional d’équilibre territorial (Cret), le maire, Guy Girard, a confié le projet à la Société publique locale (SPL) Territoire Vaucluse. Emmanuel Moreau, responsable de l’opération, s’appuie pour l’Assistance à maîtrise d’ouvrage qualité environnementale (AMO QE) sur l’Atelier Ostraka (Robion, Vaucluse) et BiodynamiQE (Eguilles, Bouches-du-Rhône). Daniel et Cayssol, A-Graf,BE2TL,Agibat,Ing’Ecoet MG Consulting assurent la maîtrise d’œuvre de ce projet chiffré à 1,36 M€.

La médiathèque de Briançon obtient le label BDM or

L’opération, dont la livraison est prévue pour la fin de l’année 2023, vise à transformer cette bâtisse en ruine de deux niveaux, essentiellement construite en pierre, sa maison secondaire et une dépendance, en 666 m2 d’espaces agréables à vivre. Les constructions, totalisant 600 m2, occupent 908 m2 de terrains à l’abandon, qui seront ouverts, à terme, aux circulations du village.

Audit préalable

« Pour atteindre cet objectif, nous avons réalisé un premier audit sur les qualités techniques des 35 matériaux différents qui composent les parois existantes de l’édifice avec une analyse, pour chacun, de leurs qualités thermiques, assure Bijan Azmayesh, fondateur de l’Atelier Ostraka. Nous visons un confort perçu par les usagers futurs de haut niveau, sans climatisation l’été et avec une consommation de chauffage de 31 kWh/an. Nous avons également procédé à plusieurs simulations thermiques pour visualiser le résultat final pour l’ensemble du bâtiment et pas pour chaque pièce en particulier. Nous estimons qu’en période de canicule, la température n’excèdera pas les 28°C. »

Les matériaux les plus utilisés seront la chaux, la pierre et le sable pour optimiser l’évacuation de l’humidité endémique de ces vieilles bâtisses « comme pour un vêtement en Goretex », précise Bijan Azmayesh.

Isolation minérale et végétale

Le projet prévoit une isolation par l’extérieur pour les façades nord et est, l’ouest étant mitoyenne avec d’autres constructions, avec un support à base de 95 % de chaux issue de gypses locaux, mélangée à de la fibre de bois sur 15 cm d’épaisseur.

Avignon : La maison partagée Flammarion, futur habitat pour les jeunes en difficulté

La maîtrise d’œuvre étudie encore une solution pour isoler la façade sud tout en lui conservant sa personnalité de maison bourgeoise de l’époque. Ses choix s’orientent sur différentes fibres végétales, bois, chanvre ou paille de lavande mélangés à des sables locaux.

Canicule sans clim

Pour permettre le rafraichissement, six des sept logements (un T1, deux T2, trois T3 et un T4), traversants nord-sud, bénéficieront de persiennes pour laisser passer l’air. Le dernier, non traversant, bénéficiera d’un brassage de l’air assurant une température ressentie identique aux autres appartements malgré ses 3°C supplémentaires en cas de très fortes chaleurs. Toutes les huisseries, dont certaines montées sur des encadrements en pierre de taille, adopteront le bois, notamment le pin sylvestre et le double vitrage. Le triple vitrage n’a pas été jugé opportun suite aux différentes études malgré les 390 mètres d’altitude du village situé sur les contreforts du Ventoux.

Le toit adoptera des tuiles classiques de terre cuite sur charpente en douglas non traité en harmonie avec celles du village, recouvrant un comble ventilé accueillant 40 cm de ouate de cellulose. La maîtrise d’œuvre étudie la pose de panneaux solaires pour la production d’eau chaude ou de laisser cette mission à la chaudière à granulés destinée à l’alimentation de radiateurs à basse température.

Inertie thermique

L’ensemble des sols adopteront des dalles béton, recouvertes de carrelage ou de plancher. Leur masse assurera inertie thermique et isolation phonique. En rez-de-chaussée, une membrane imputrescible et respirante, à base de polyuréthane et de liège, posée horizontalement sur la roche de ce terrain, assurera la réduction des ponts thermiques tout en laissant s’évacuer l’humidité. Des cloisons de séparation des logements en parois lourdes à haut pouvoir d’atténuation des bruits, ainsi que l’absence de zones de distribution intérieures, garantiront un haut niveau d’isolation phonique.

Certains des appartements bénéficieront de balcons (122 m2) exposés sud/sud-ouest. Grâce à son étude de l’ensoleillement tout au long de l’année, l’Atelier Ostraka définira un choix de persiennes laissant passer la lumière en hiver et assurant l’ombre l’été.

Lieu de vie

La commune destine l’immeuble au logement de ses résidents et a lancé un appel à projets pour accueillir une activité dans le commerce répondant aux besoins des habitants du village. Le projet démontre que conservation du patrimoine architectural local, logement confortable et abordable pour la population au cœur du village, performance énergétique et efficacité économique restent des paramètres conciliables.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?