AccueilUrbanismeCourthézon : transports doux et voirie dans le centre ancien

Courthézon : transports doux et voirie dans le centre ancien

La Communauté de communes du pays réuni d'Orange travaille sur deux chantiers sur cette commune du Haut Vaucluse : la création de liaison douces entre le centre-ville et la gare et la réfection en profondeur d'une rue du village.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

Voirie sinueuse et étroite de 140 mètres à l'intérieur du centre historique de Courthézon, la rue du Fond du sac va bénéficier de 192 000 € de travaux. Le maître d'ouvrage, la Communauté de communes du pays réuni d'Orange (CCPRO), compte reprendre l'ensemble des réseaux puis poser un nouveau soubassement et enrobé. Les deux espaces de stationnement bénéficieront d'un dallage béton perforé pour éviter l'imperméabilisation des sols avec des éléments colorées pour assurer le marquage au sol des places de stationnement. Sur ces emplacements très minéraux, la direction des routes et réseaux de la communauté de communes compte apporter un traitement végétal. Les travaux doivent démarrer en juillet, voire septembre en raison de décalages de calendrier provoqués par le confinement.

La CCPRO travaille également sur la liaison entre le centre ancien de Courthézon et sa gare dans le cadre du Contrat d'axe. La communauté de communes a confié au cabinet Verdi le soin d'étudier l'ensemble du linéaire de l'avenue Jean Jaurès (170 mètres), pour partie bordée de platanes, en vue d'implanter une voirie réservée aux cyclistes et piétons. Les travaux débuteront au premier trimestre 2021 avec un budget de 460 000 € qui prévoit la reprise de la totalité de l'enrobé. Les élus étudient la mise en sens unique de cette voie. Leur choix à venir conditionnera la répartition de la voirie entre trafic automobile et transports doux.

Par ailleurs sur le boulevard de la Gare qui lui est contiguë sur 160 mètres, les services de la CCPRO étudient avec la SNCF la reprise du parvis du bâtiment voyageurs. La communauté de commune souhaite réaménager cet espace aujourd'hui propriété de la compagnie nationale. La SNCF assure entre trois et six arrêts en semaine sur ce village traversé par la voie Paris-Lyon-Marseille (PLM).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?