Fermer la publicité

Coronavirus : le BTP attend toujours le guide des bonnes pratiques

le - - BTP

Coronavirus : le BTP attend toujours le guide des bonnes pratiques
FD - En l'attente de l'édition du Guide les chantiers restent à l'arrêt.

Le mauvais feuilleton continue dans le secteur de la construction qui attend toujours la publication officielle du Guide national de recommandations des mesures sanitaires face au Covid-19. Les chantiers restent à l'arrêt.

Il était prévu pour le 24 mars. Le 30 mars au soir, la profession attendait toujours la publication officielle du Guide national de recommandation des bonnes pratiques face au Covid-19. Sa sortie est imminente. Quelques versions ont circulé, mais « elles ne sont pas définitives, ni validées, ni définitives » précise l'OPP BTP sur son site internet. En attendant les chantiers restent à l'arrêt. « Entrepreneurs du bâtiment ne cédez pas à la pression de vos clients pour une reprise d'activités. Il est urgent d'attendre la sortie du guide OPP BTP avant toute décision et analyse. De nombreuses versions intermédiaires du projet de guide circulent. Seule la version adressée mardi 24 mars par l'OPP-BTP à l'administration en vue de sa double validation par le ministre du Travail d'une part et par le ministère des Solidarités et de la Santé d'autre part, est valable. Cette validation est en cours. Les termes du guide ne sont donc pas définitivement arrêtés » écrit Patrick Moulard, président de l'URSAAF des Alpes-Maritimes et vice-président de la Fédération du BTP des Alpes-Maritimes.

Ne pas reprendre les chantiers

Même position à la Fédération du BTP du Var qui à l'unisson de ses consœurs dans la région et ailleurs en France, est claire, respectueuse des travailleurs, de leurs familles et des consignes élémentaires de « déconfinement ». « L'impossibilité de garantir les mesures de distanciation sur un chantier compte tenu de la co-activité et de la promiscuité entre travailleurs oblige les entreprises à prévoir des équipements de protection comme les masques, les gants et le gel alors que tous ces équipements sont, à ce jour, indisponibles et prioritairement destinés aux soignants… » explique la FBTP 83. Même position de la Fédération des SCOP du BTP. Dans un communiqué, elle appelle ses adhérents « à ne pas reprendre leurs chantiers car la priorité doit être donnée à la sécurité des salariés et à la lutte contre l'épidémie ».

Des questions en attente

L'idée d'éditer ce Guide des bonnes pratiques est née de la tension initiale (du 16 au 20 mars) entre le gouvernement et le BTP, sur fond de chantage à l'éligibilité au chômage partiel. Attendu pour mardi dernier 24 mars, il est pour le moment retoqué sur plusieurs points par les autorités ministérielles. Le port du masque sera-t-il bien préconisé ? La responsabilité des maîtres d'ouvrages dans les risques sera-t-elle engagée ? Conjointement à ces questionnements, la pression de certains d'entre eux s'accentue sur les entreprises pour qu'elles reprennent le travail. Quoi qu'il en coûte ?




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer