Fermer la publicité

Coronavirus : la CCI et l'UPE des Hautes-Alpes au chevet des entreprises

le - - Economie

Coronavirus : la CCI et l'UPE des Hautes-Alpes au chevet des entreprises
M.-F. Sarrazin - Le président de la CCI et quelques membres du bureau ont détaillé les mesures exceptionnelles déployées.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Dans les Hautes-Alpes, la CCI et l'UPE ont décidé de concentrer leurs efforts sur l'aide aux entrepreneurs, qui se posent beaucoup de questions face à cette crise économique majeure.

Vendredi dernier, la Chambre de commerce et d'industrie des Hautes-Alpes a décidé d'annuler ou de reporter ses événements, dont les Trophées de l'entreprise qui devaient avoir lieu le 29 avril et qui se tiendront finalement en septembre. Elle a, en parallèle, totalement réorganisé ses services afin de pouvoir soutenir au mieux les entreprises en cette période inédite qui va sérieusement mettre à mal l'économie. Une cellule dédiée a été créée, joignable par mail.

« Nous partons sur la même idée et avec la même réactivité que pour la catastrophe du tunnel du Chambon. Nous avons décidé de reporter des projets à moyen terme afin de libérer du temps à six techniciens chargés de répondre aux questions des dirigeants. Il s'agit d'envoyer un mail avec une demande la plus précise possible. L'intérêt de passer par notre cellule est simple : nous avons des contacts privilégiés, en direct, avec les organismes », indique le président de la CCI 05 Eric Gorde. La chambre a activé une newsletter spéciale Covid 19, régulièrement mise à jour, dans laquelle elle détaille les aides actives mobilisables par les entreprises. Ces informations sont également relayées sur les réseaux sociaux.

Attention au surstockage des matériaux dans le BTP

Eric Gorde conseille aux entreprises de s'emparer des dispositifs de soutien mis en place par l'Etat*. « Aujourd'hui, nous n'avons absolument aucune visibilité sur ce qu'il va se passer dans les prochaines semaines voire les prochains mois. Le scénario peut aller très loin. Mieux vaut conforter nos trésoreries, se mettre à l'abri en ayant recours aux aides. C'est important de réagir tout de suite, même si on a un peu de trésorerie », martèle-t-il. Eric Gorde s'adresse en particulier aux entreprises du BTP qui ont tendance à surstocker les matériaux, « ce qui peut entraîner une entame de la trésorerie. Un surstock, ça protège mais ça coûte ».

Même mobilisation à l'UPE 05 (Union pour l'entreprise). Elle aussi se voit contrainte d'annuler ses prochaines rencontres, y compris son assemblée générale du 2 avril. Le bureau de l'UPE à Gap est fermé au public mais les permanents restent joignables afin d'apporter les informations utiles et accompagner les adhérents dans leurs démarches. L'UPE souhaite être informée en permanence des difficultés rencontrées afin d'en référer aux pouvoirs publics et institutions concernées. Il suffit de composer le numéro du standard, de la directrice Laura d'Amore (06 98 31 31 75) ou d'envoyer un mail.

Michel Garcin, le président de l'UPE 05, espère créer rapidement une cellule régionale de crise avec les autres antennes du Medef et se rapprocher des chambres consulaires et du BTP, « pour ne laisser aucune entreprise au bord de la route ».

*L'Etat vient de mettre en place une plateforme destinée aux entreprises et salariés (0 806 000 126 ou à cette adresse) et aux collectivités (04 92 40 49 98 ou à cette adresse).




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer