Fermer la publicité

Comment Stéphane Scarafagio entend sauver le domaine alpin de Crévoux

Hautes-Alpes le - - Territoires

Comment Stéphane Scarafagio entend sauver le domaine alpin de Crévoux
M.-F. Sarrazin - Sans le remplacement de ce téléski par un télésiège, la pérennité de la station est réellement menacée.

La station-village de Crévoux, au-dessus d'Embrun, a élu un nouveau maire qui n'est autre que l'ancien président du BTP 05, Stéphane Scarafagio. Un mandat qui tourne autour d'un dossier prioritaire : l'avenir du domaine skiable alpin, menacé par la présence d'une remontée obsolète.

Stéphane Scarafagio s'est lancé un énorme défi à l'aube de sa nouvelle vie de maire de Crévoux. « La belle endormie », l'ancien président du BTP 05 entend la réveiller et il a déjà tout planifié pour y parvenir. Crévoux, petite station familiale au charme d'antan nichée au-dessus d'Embrun, a des airs de Queyras, isolée du reste du monde. Cent-trente habitants à l'année, 850 en saison. Outre un peu de pastoralisme, l'économie de la station-village repose essentiellement sur le tourisme, entre les domaines alpin et nordique. « Impossible de compenser une défaillance de ce secteur par d'autres activités », résume Stéphane Scarafagio. « La station date de 1937 et n'a plus bougé depuis. Les opportunités des années 1970 et 2000, des années glorieuses pour les stations, n'ont pas été saisies. »

Le domaine alpin, géré par un Sivu (syndicat intercommunal à vocation unique, où figurent la commune de Crévoux et la SemSedev de Vars), est aujourd'hui fragilisé. « Le haut du domaine, qui génère 80 % de la richesse, est alimenté par un tire-fesses qui date d'il y a 50 ans. Le remplacer par un télésiège demeure une obligation pour à la fois sécuriser l'accès au niveau supérieur et créer de l'attractivité en termes d'investissements. S'il est débrayable, on peut en plus développer une activité l'été », indique le maire. Cette remontée permettrait aussi aux personnes moins à l'aise sur un téléski d'accéder au haut du domaine, qui possède également une activité de restauration.

Un nouveau télésiège, un front de neige restructuré et 150 lits supplémentaires

Et justement, l'élu lorgne sur un télésiège de Vars destiné à être démonté qui pourrait très bien faire l'affaire à Crévoux. « Le démonter, le remonter et le revaloriser coûte 4,7 M€. Un engin neuf coûte le double. C'est le projet que je porte au sein du Sivu que je préside, et j'ai six mois pour y parvenir car si l'appareil est posé à terre, il devient obsolète. Sans cela, la pérennité de la station est réellement menacée. »

Dommage, car la station possède de nombreux atouts et n'a quasiment pas besoin d'enneigement artificiel - simplement sur le front de neige - grâce à son exposition. « Il fait froid ici. Le flocon qui tombe en novembre reste jusqu'en mars. »

Stéphane Scarafagio envisage également de restructurer le front de neige, de rationaliser les services en plaçant l'Ecole du ski français, les caisses et la restauration au même endroit, pour ainsi libérer de l'espace. Il compte se doter de 150 lits supplémentaires, soit une quarantaine d'appartements, sous forme de plusieurs chalets ou grosses maisons. L'élu aimerait installer un snowpark, une piste de luge et autres activités ludiques. Et créer une vraie connexion avec le domaine nordique de La Chalp, le deuxième plus grand site du département. Là encore, Stéphane Scarafagio ne manque pas d'idées pour « donner un écrin à cette perle ». Sans compter les autres aménagements au sein du village et ceux qui accompagnent le développement souhaité de la station, en termes de parkings, d'eau, d'assainissement et d'électricité. « L'enjeu, c'est la vie ou la mort du village. Je n'imagine même pas de ne pas réussir et je vais déployer toute mon énergie pour. »

Retrouvez notre dossier complet sur Crévoux dans une prochaine édition de TPBM. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement à partir de 20 €/an.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer