Fermer la publicité

Comment Ancelle envisage sa métamorphose

Hautes-Alpes le - - Territoires

Comment Ancelle envisage sa métamorphose
M.-F. Sarrazin - La place du village va devenir piétonne. Des arrêts-minute permettront néanmoins de desservir ses commerces et services.

Le mandat du nouveau maire de la station-village du Champsaur, Florent Basso, sera rythmé par de multiples travaux pour à la fois sécuriser la circulation, améliorer l'offre de services et embellir cette commune très touristique.

Ancelle, station-village du Champsaur très facile d'accès, située à 20 minutes de Gap, passe de 930 habitants à l'année à 9 500 en saison. Son nouveau maire, Florent Basso, entame un chantier colossal pour repenser tout le village, en lien avec le CAUE 05 (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement), le cabinet Alp'études et IT 05 (ingénierie territoriale). « Nous avons consulté la population fin 2020, un pré-diagnostic a été établi par le CAUE, entériné par Alp'études, explique l'élu. Nous n'allons pas tout réaliser d'un coup. Nous lançons les études cette année dans l'optique de débuter les travaux l'année prochaine. »

Autant dire que la saison blanche ralentit les projets, impactant le budget prévisionnel de la commune. « Nous avons gardé 300 000 € pour les prêter si besoin aux remontées mécaniques. C'est autant de travaux que nous ne ferons pas cette année, sans compter le montant des subventions qui les auraient accompagnés », déplore le maire. Ce n'est que partie remise car les améliorations vont se multiplier dans les années à venir.

La part belle aux piétons et cyclistes

La place du village, située derrière l'église, va être entièrement réorganisée de manière à devenir piétonne. Des arrêts-minute permettront néanmoins de desservir ses commerces et services : un bar/tabac, une boulangerie, une épicerie, une boucherie, et La Poste. « Nous allons en faire un lieu de vie et de rencontre, avec des arbres, des bancs », détaille le maire. Dans le bâtiment qui abrite La Poste au rez-de-chaussée, le dernier étage, composé d'un plateau de 170 m2, sera destiné à l'installation de professions paramédicales, venant compléter la présence des quatre médecins généralistes du village. Au-dessus de la boucherie et de l'épicerie, Florent Basso envisage de créer une maison des associations et un espace de coworking. La place de Porte-Guine toute proche va elle aussi être embellie et à l'étage du cabinet médical, une salle paroissiale va voir le jour.

La place de Porte-Guine, où se situe le cabinet médical, va être embellie. (Crédit : M.-F. Sarrazin)

La nouvelle municipalité songe aussi à rénover la maison Pierre Peyre, qui pourrait être transformée en commerce ou en lieu d'accueil pour la patinoire. Le moulin Bresson, quant à lui, pourrait être remis en fonction dans le cadre d'un projet pédagogique autour de l'eau, et devenir plus largement un lieu culturel en implantant à l'extérieur un théâtre de verdure.

Si la sécurisation des piétons demeure le principal enjeu de cette métamorphose, la circulation dans son ensemble est à retravailler. De nouveaux sens de circulation seront d'ailleurs testés dès cet été. Le maire souhaite faire la part belle aux cheminements piétons, aux pistes cyclables, en diminuant la présence de la voiture pour « un centre agréable où il fait bon flâner ». Il sera particulièrement attentif à la circulation devant les fronts de neige qu'il considère comme dangereuse. Florent Basso compte revoir le flux de piétons, baisser la vitesse dans le village et inciter à utiliser le parking du Chatégré.

Ancelle vise le tourisme quatre saisons

La commune compte retravailler sa base de loisirs l'an prochain. « Elle est déjà bien, mais le terrain de foot n'est plus utilisé et prend de la place. On veut y faire autre chose pour occuper les jeunes l'été », explique le maire. Il y aurait des jeux d'eau, un skate-park, peut-être un mini-golf et des courts de tennis réaménagés.

Pour développer le tourisme d'été, le maire évoque quelques aménagements tout en haut du domaine skiable, desservi par le télésiège du Chatégré. En plus des trois pistes de VTT, dès cet été, les vacanciers pourront profiter d'une piste verte familiale. Une descente à pied ludique doit aussi voir le jour.

D'ici trois à quatre ans, Ancelle aimerait construire une maison de la montagne été/hiver qui constituerait le point de départ d'un ensemble d'activités sportives : ski de fond, raquettes, ski de randonnée, randonnée, vélo, via ferrata, canyoning. Elle comprendrait un foyer, une salle hors sac et de la restauration.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide