Territoires

663 articles

La SPLA-IN Aix-Marseille-Provence est née
Volx : une centrale photovoltaïque construite sur un délaissé d'autoroute

Volx : une centrale photovoltaïque construite sur un délaissé d'autoroute

Les objectifs de développement du photovoltaïque retenus dans le cadre du SRCAE (schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie) sont une puissance installée annuellement de 100 MWc (en moyenne sur la période 2009 – 2030), soit 140 ha de terrains mobilisés chaque année. Les objectifs du SRADDET (schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires) sont quant à eux d'atteindre une production de 11,7 GW en Provence-Alpes-Côte d'Azur à l'horizon 2030 sachant qu'un 1 MW est égal à la consommation d'1 à 2 ha selon la Dreal. A la mi-août 2018, en Paca, 1,2 GW étaient installés. (source Dreal PACA / SEL / UECA).

Coronavirus : comment la commune de Sisteron se réorganise

Coronavirus : comment la commune de Sisteron se réorganise

3, 6 millions d'euros de chantiers

Même si des projets d'urbanisme sont ralentis, la commune travaille toujours sur plusieurs dossiers.

« Pour les marchés simples ou liés à la crise, huit marchés sur neuf pourraient reprendre ou être conclus, soit une enveloppe de 1 M€ » précise le DGS. Les marchés majeurs d'intérêt économique et social, soit 29 marchés représentant 2,6 M€, pourraient ou ont déjà repris. Quant à la nouvelle salle culturelle, l'Alcazar, trois architectes ont été retenus et travaillent depuis sur le dossier. D'autres projets d'urbanisme sont relancés : celui de la nouvelle gendarmerie ou du parc naturel de loisirs.

Bien entendu, il y aura du retard sur certains chantiers et projets. Celui de la mise en conformité et de l'aménagement du plan d'eau devait être terminé avant l'été. Le délais sera difficile à tenir.

Vaucluse : le département étudie les conditions d'une reprise des chantiers

Vaucluse : le département étudie les conditions d'une reprise des chantiers

1,8 million pour COVD résistance

Maurice Chabert annonce aussi qu'il a décidé « avec l'ensemble des élus mobilisés de participera à hauteur de 1,8 million d'euros, c'est-à-dire au-delà de ce que lui demandaient ses partenaires, au Fonds de soutien aux entreprises locales baptisé « COVID Résistance », initié par Renaud Muselier. L'urgence face au virus est aujourd'hui de se protéger, de vous protéger. Mais il faut déjà penser à demain et être en mesure d'aider les acteurs économiques, en particulier les petites et moyennes entreprises, à rebondir. Là encore, le Conseil départemental répond présent »

Fonds Covid-Résistance : vingt-quatre territoires ont déjà adhéré
Connexion
Mot de passe oublié ?