Territoires

663 articles

Ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur : 3,5 milliards d'euros en passant par Bruxelles ?
Yannick Tondut, nouveau DGA en charge du foncier et de l'urbanisme de la Ville de Marseille
CARNETS

Yannick Tondut, nouveau DGA en charge du foncier et de l'urbanisme de la Ville de Marseille

Eric Taverni futur DGS du conseil de territoire Marseille-Provence et Hugues de Cibon du Département à la Métropole

Autres transferts en vue : Eric Taverni, l'actuel directeur général de l'OPH (office public de l'habitat) 13 Habitat devrait prendre prochainement la direction générale des services du conseil de territoire Marseille-Provence (CTMP). Il remplacera Domnin Rauscher qui coiffait la double casquette de directeur général des services de la Métropole et du CTMP depuis deux ans.

Enfin, selon nos informations, à deux mois du scrutin départemental, Hugues de Cibon, le directeur général des services du Département des Bouches-du-Rhône devrait rejoindre la Métropole en tant que directeur général délégué aux côtés de Domnin Rauscher.

Tempête Alex : les collectivités tirent le signal d'alarme

Tempête Alex : les collectivités tirent le signal d'alarme

Les prochains marchés de la reconstruction

Les nouveaux ponts bow string du département dans la Roya

« Nous allons lancer prochainement l'appel d'offres des deux ponts bow string d'Ambo et Caïros sur la RD 6204. Ce sont les premiers des quatre ouvrages d'art définitifs prévus dans le cadre de la remise en état de l'infrastructure », annonce Guillaume Chauvin, responsable de la Mission reconstruction de la Roya, au sein du conseil départemental 06. Ces deux ouvrages d'art métalliques, qui seront attribués en un seul marché, seront mis en service mi-2022. Suivront les consultations pour les ponts des 14 Arches et du Bourg-Neuf à Tende dont la mise en service est prévue fin 2022. Pour le pont du Bourg-Neuf, ce sera un ouvrage mixte, associant métal et béton.

Les travaux du Smiage

Le Smiage, l'opérateur du départemental de lutte contre les inondations, a lancé un marché à bons de commandes de près de 50 millions d'euros (consultation en cours) pour des travaux de protection hydraulique définitifs dans la Vésubie et la Roya. Ils sont divisés en deux lots d'importance similaire. Très mobilisé à la fois pour des travaux d'urgence (77 chantiers ont été menés) et des travaux futurs de protection, le Smiage va devoir investir 85 millions d'euros.

La remise en état des équipements touristiques

En plus du Vésubia Mountain Park, le Syndicat mixte de développement Vésubie Valdeblore travaille à la remise en état du Parc Alpha au Boréon qui devrait voir quatre loups réintroduits cet été. Coût total : 8 millions d'euros. Mais il y a aussi la reconstruction du plan d'eau de Roquebillière (2,3 millions d'euros, objectif été 2022). S'ajoutent des travaux sur les Thermes de Berthemont (300 000 euros), la reconstitution des sentiers de randonnée (4 millions d'euros).

Parc naturel régional du Ventoux : premier budget, premiers projets
Comment Ancelle envisage sa métamorphose
« Il faut continuer à investir dans l'outil ski et accélérer la diversification »
Après des années de procédure, la microcentrale hydroélectrique de Pont-Sarrazin enfin en fonction
Connexion
Mot de passe oublié ?