Fermer la publicité

Cinq hectares en vente dans la ZAE de Sisteron

Alpes-de-Haute-Provence le - - Territoires

Cinq hectares en vente dans la ZAE de Sisteron
SEM de Sisteron - Le parc d'activités Sisteron-Val de Durance s'étend sur 65 hectares dont 30 hectares de terrains commerciaux.

Dans le parc d'activités de Sisteron-Val de Durance, les implantations vont bon train. Pour 2021, les promesses de vente d'élèvent déjà à 1,7 hectare, sans compter les 5 hectares viabilisés restants. A croire que la zone d'activités économiques a été épargnée par le ralentissement de l'économie mondiale ?

En face du Super U, l'enseigne Bio Monde creuse les fondations de son futur commerce et 50 mètres plus loin, Lidl vient d'implanter un nouveau magasin. Au printemps, une carrosserie s'installera dans ce qui est devenu le secteur automobile du parc d'activité. A quelques encablures de là, une enseigne d'ameublement va s'installer et Enedis viendra construire un nouveau bâtiment de type bureaux et ateliers de 4 000 m2. Et la liste des futures implantations est loin d'être exhaustive.

Malgré une situation économique mondiale délicate, le parc d'activité de Sisteron-Val de Durance continue de séduire : « Cette force d'inertie, malgré la crise, est le résultat d'un long travail qui porte ses fruits. » explique Marianne Didier, directrice de la société d'économie mixte (SEM) gestionnaire de la zone d'activité économique. Elle poursuit : « Pour structurer notre zone d'activité, nous avons fait le choix de construire en 2020 une micro-crèche. C'est un service essentiel pour une partie des 1 200 salariés présents sur la zone comme pour les 130 chefs d'entreprises ».

Développer et structurer

En 2019, la SEM a commercialisé 5 hectares de surface. Depuis début 2020, c'est 1,5 hectare qui a été vendu. Et pour 2021, les projections sont encourageantes avec 1,7 hectare en promesses de vente.

« Aujourd'hui, il reste 5 hectares disponibles immédiatement et nous avons aussi la chance d'avoir une belle réserve foncière qui n'a pas encore été viabilisée », précise-t-elle. Patiemment, la directrice de la SEM négocie les emplacements pour rationaliser la consommation foncière et déterminer des zones par thématiques. « Nous avons une petite zone automobile avec des garages, de la vente de camping-car et bientôt un espace de lavage de voiture et une carrosserie », énumère-t-elle, et surtout une grande réserve foncière de plusieurs hectares qui devrait accueillir dans les prochaines années le centre aqualudique de la zone sisteronnaise, mais aussi des espaces de jeux et de l'hébergement.

Prendre soin des petites pousses

Parallèlement, la SEM s'emploie à accompagner la croissances des chefs d'entreprise installés dans la zone. D'ici quelques mois, elle lancera un nouveau projet d'atelier-relais de 500 m2 : « Le brasseur, Bières de la Durance qui s'est installé en mai 2019 dans le parc d'activité, a besoin de s'agrandir. Nous allons construire un bâtiment qu'il pourra occuper », indique Marianne Didier.

Alors que les projets d'installations se multiplient, certaines entreprises tournent pourtant au ralenti faute… d'embauches. « Nous prévoyons d'organiser un job dating en partenariat avec le pôle emploi. L'idée est de créer, en avril 2021, un événement ouvert à tous, pas seulement aux demandeurs d'emplois, car les entreprises du carrefour peinent à recruter. Quelques-unes d'entres elles tournent au ralenti depuis près d'un an car elle ne trouve pas les compétences ou la bonne personne. Pour accompagner la croissance des entreprises et de notre territoire nous devons mettre tout le monde en lien », explique Marianne Didier.

Aujourd'hui, la SEM du parc d'activités de Sisteron-Val de Durance fait figure de locomotive dans son secteur géographique, d'autant qu'elle n'a pas éclipsé les petits commerces de centre-ville. Une success story que le nouveau président de la SEM Nicolas Laugier, également président de l'association des commerçants de la ville de Sisteron entend bien faire perdurer.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer