AccueilTerritoiresChristian Estrosi élu sans surprise président de Paca

Christian Estrosi élu sans surprise président de Paca

Avec 81 voix contre 42 pour la candidate FN, Christian Estrosi a été élu vendredi 18 décembre président de la région Paca. Michel Vauzelle lui a remis républicainement son écharpe "rouge et jaune".
Christian Estrosi élu sans surprise président de Paca

Territoires Publié le ,

Sans surprise Christian Estrosi a été élu président de la Région Paca, le 18 décembre à 11 h 15, avec une large majorité de 81 élus sur les 123 de l’assemblée régionale. Aucune voix des 81 élus de la liste LR-UDI-MoDem ne lui a manqué. Marion Maréchal Le Pen, la tête de liste Front National a, elle, récolté les 42 voix de son camp.
La séance avait pourtant commencé de manière polémique, avec un discours peu protocolaire du doyen (FN) de l’assemblée. Assis à côté de Renaud Muselier, Christian Estrosi n’a pas bronché. L’élu azuréen a patiemment attendu le décompte des voix, profitant de l’instant pour retoucher son discours.

Passation de pouvoir républicaine

Au moment de la proclamation des résultats, Christian Estrosi s’est levé. Il a pris Renaud Muselier dans ses bras, avant de se retourner pour saluer l’assistance qui l’acclamait. Parmi elle plusieurs proches et élus azuréens. Remerciant, au passage, ses colistiers et, entouré d’un pack de journalistes, il a gagné le perchoir pour se voir remettre l’écharpe rouge et jaune de président de région, des mains de Michelle Vauzelle. Un geste républicain attendu. Le président élu et le président sortant se sont congratulés, avant que l’élu socialiste ne quitte l’assemblée et qu’une page se tourne pour l’exécutif régional et la gauche, absente désormais de l’hémicycle.

Un pack d'élus L.R. "forts"

Applaudissements. Des « Christian » fusent dans la foule. Pour son premier acte officiel de président, le nouvel homme fort de la Paca avait pris soin de convier Michel Pezet (PS) et Jean-Claude Gaudin (LR), anciens présidents de Paca, et quelques élus qui comptent. Les présidents des conseils généraux du même bord politique sont là : Marc Giraud (Var), Martine Vassal (Bouches-du-Rhône), Jean-Marie Bernard (Hautes-Alpes). Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon, est parmi eux.

Clémenceau, Giono, Veil

Les premiers mots de l’élu niçois sont pour le maire de Marseille. Puis Christian Estrosi évoque ses figures de la région, Clémenceau, Mistral, Giono, Simone Veil, ou des résistants, des emblèmes de son combat républicain. Un moment symbolique et politique, avant de dérouler les grandes lignes de son programme économique et de ses premières actions : rencontrer le patron de la SNCF pour parler transports, ou Manuel Valls pour évoquer le Contrat de plan Etat Région. Le nouveau président de la région termine sur une note plus personnelle. La séance est suspendue, sans que l’opposition (FN) ne soit invitée à prendre la parole. Marion Maréchal-Le Pen tiendra une conférence de presse à l’écart.

Rendez-vous en janvier

13 h 15, la séance reprend avec l’énoncé des vice-présidents, des présidents des commissions et des membres de la commission permanente.
Christian Estrosi donne ensuite rendez-vous après les fêtes. Mais les élus et le personnel de la région sont déjà au travail.

Retrouvez dans TPBM du 23 déce​mbre l'intégralité de notre reportage

L'élections du nouveau président de la région PACA en images

[albumphoto]17[/albumphoto]

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?