AccueilEconomieChantier RTE Haute-Durance : plus de 43 M€ de retombées locales

Chantier RTE Haute-Durance : plus de 43 M€ de retombées locales

Deux avant avant la fin des travaux de rénovation électrique de la Haute-Durance, plus de 43 M€ ont déjà bénéficié à l'économie locale, soit 13 M€ de plus que l'objectif initial.
Chantier RTE Haute-Durance : plus de 43 M€ de retombées locales
M.-F. Sarrazin - Le comité HDI veille chaque trimestre aux retombées locales du chantier de rénovation électrique Haute-Durance.

EconomieHautes-Alpes Publié le ,

Le chantier de rénovation électrique de la Haute-Durance mené par RTE dans les Hautes-Alpes (230 M€ d'investissement) fait l'objet d'un suivi régulier de ses retombées économiques pour les entreprises du département. Le comité Haute-Durance Initiative (HDI), qui a été créé par la Chambre de commerce et d'industrie des Hautes-Alpes en vue d'optimiser ces résultats, en dresse chaque trimestre le bilan. Lors du lancement des travaux fin 2014, le comité visait 30 M€ de retombées locales d'ici la fin du chantier en 2022, hors Plan d'accompagnement de projet (PAP). Ce chiffre a été largement dépassé et culmine à 43,2 M€, alors qu'il reste encore deux ans de travaux. Le chantier a fait travailler 125 entreprises locales.

La sous-traitance locale pour le compte de donneurs d'ordre nationaux représente près de 42 % (18 M€). 7,2 M€ ont été consacrés à la location, 5,1 M€ à l'achat de fournitures, 5,3 M€ à l'hébergement, 2,9 M€ aux postes annexes (huissiers, radios, nettoyage, entretien et sécurité) et 4,4 M€ à l'emploi de CDD ou CDI hors intérim.

Au-delà du chantier, les communes traversées par le chantier peuvent bénéficier du plan d'accompagnement de projet (PAP) pour faire financer leurs investissements structurants par RTE. Ce dispositif est issu du contrat de service public signé entre l'Etat et RTE à l'occasion de la réalisation de nouvelles lignes aériennes. Les communes éligibles au PAP doivent présenter un projet économique ou environnemental. Il peut s'agir de rénovation, de création d'événements, de valorisation du patrimoine, d'actions de réduction de consommation d'énergie, de développement d'énergies renouvelables...

Plus de 85% de l'enveloppe dédiée, soit près de 5,9 M€, ont déjà été distribués par le comité de pilotage qui rassemble des élus, associations et organismes socio-professionnels sous l'égide de la préfecture. Il reste donc un million d'euros à attribuer dans ce cadre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?