AccueilEconomieChambres de commerce en Paca : quelles sont les listes élues ?

CARTE Chambres de commerce en Paca : quelles sont les listes élues ?

Alors qu’elles avaient « mouillé le maillot » durant la crise sanitaire, les CCI n’ont pas obtenu dans les urnes la reconnaissance qu’elles espéraient, avec une participation en forte baisse. Panorama des résultats.

Economie Publié le ,

Du 27 octobre au 9 novembre, les entrepreneurs de la région étaient appelés aux urnes afin d’élire les exécutifs chargés de piloter pour les cinq ans à venir les sept Chambres de commerce et d’industrie (CCI) implantées sur le territoire. Un scrutin particulièrement attendu par ces institutions consulaires qui avaient démontré leur utilité durant la crise de la Covid-19 où, rappelons-le, elles avaient été à la fois les interlocutrices des services de l’Etat pour connaître les remontées de terrain et le guichet d’entrée pour les entreprises en quête d’information sur les dispositifs d’aide. Un scrutin inédit à plus d’un titre puisque le vote était cette année, pour la première fois, 100 % électronique mais sans application dédiée, sans compter la forte augmentation du nombre de ressortissants sur chaque territoire en raison de l’intégration massive des autoentrepreneurs, de nouveaux électeurs « n’ayant aucune culture ni connaissance du rôle des CCI », comme le souligne l’UPE 13.

Ces circonstances particulières n’ont pas manqué de générer des couacs, comme en témoignent les sept jours qui ont été nécessaires pour connaître les résultats définitifs à Marseille en raison du nombre important de courriers adressés aux entreprises, contenant les codes d’accès pour voter, qui sont revenus NPAI (N’habite plus à l’adresse indiquée), ou les plis qui ont été distribués trop tardivement dans certaines sociétés, leur interdisant de facto de prendre part au scrutin. Et la collision de l’élection avec les vacances scolaires n’a rien arrangé.

Au final, cela s’est traduit par une forte baisse de la participation, à peine un peu moins prégnante dans les CCI de proximité qui sont traditionnellement plus civiques que celles des métropoles. Dommage pour des institutions qui avaient fait la démonstration pendant la crise que les corps intermédiaires, ça peut servir à quelque chose.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?