AccueilTerritoiresCécile Helle, maire d'Avignon : « Nous allons mener plusieurs restaurations de bâtiments anciens »

Cécile Helle, maire d'Avignon : « Nous allons mener plusieurs restaurations de bâtiments anciens »

Un an après sa réélection, la maire d'Avignon, Cécile Helle, évoque les grands projets urbains à venir, que ce soit en intra-muros ou bien dans les quartiers hors remparts. Quinze mois après le début de la crise sanitaire, Avignon est sur la voie de grands projets urbains.
Cécile Helle, maire d'Avignon : « Nous allons mener plusieurs restaurations de bâtiments anciens »
Ville d'Avignon - Cécile Helle souhaite amener la culture dans les lieux de vie quotidiens des Avignonnais et dans les différents quartiers.

TerritoiresVaucluse Publié le , par

TPBM : Quels sont les projets en cours dans le cadre du Nouveau Programme national de renouvellement urbain (NPNRU) ?
Cécile Helle :
Nous sommes actuellement dans la phase finale de requalification des espaces publics du quartier de la Barbière, où nous avons achevé la première tranche des travaux qui visait à créer un quartier plus végétalisé. C'est d'ailleurs ce qu'on veut réaliser dans les autres quartiers inscrits au NPNRU.
Nous avons aussi finalisé les travaux du centre social de l'Espace Pluriel, boulevard Charles-de-Gaulle. Le bâtiment a été revu et il sera inauguré dans quelques semaines. L'aspect extérieur a été modifié, en créant une ouverture côté rocade et ligne de tram, qui permet plus de visibilité. L'intérieur a été réinterprété pour un meilleur confort de l'équipe et des familles accueillies.
Dans le quartier de Saint-Chamand, les travaux de rénovation de la phase 2 de la Plaine des sports sont en cours. Il est procédé à l'extension de la partie nord-est avec la création de deux terrains de mini-tennis, un terrain de badminton et un terrain de volley-ball. Ces équipements viendront compléter les terrains de basket et de rugby existants. Cela représente un investissement de 700 000 euros.
Le bâtiment présent en partie sud de la Plaine des sports viendra abriter au 1er étage la Ligue régionale de rugby et en rez-de-chaussée une guinguette sera créée, proposant de la petite restauration. Cela viendra compléter l'offre sportive et de loisirs, avec une fréquentation plus familiale.

Quels projets suivront ?
Parmi les projets à venir, nous allons procéder à la requalification de la résidence Le Mistral, dans la partie ouest des quartiers sud. Dans un partenariat avec le bailleur, nous allons rénover le bas de l'immeuble et végétaliser l'espace entre les bâtiments. Nous allons aussi créer un cheminement pour les piétons. Un poste de police mutualisé, comprenant celle municipale et nationale, sera implanté. Les travaux commenceront à l'été pour une inauguration en 2022.
Nous allons aussi travailler sur la médiathèque Jean-Louis Barrault, située au cœur des quartiers sud, en réinterprétant les espaces intérieurs et extérieurs, c'est-à-dire tous les espaces proposés aux usagers. Les travaux débuteront cet été, pour une durée de deux ans. Nous allons solliciter l'ensemble de l'équipe de la bibliothèque pour imaginer de nouveaux espaces de lecture. En attendant, nous installons une bibliothèque éphémère à partir de juillet, dans des bâtiments en container, au sein du parc du Clos de la Murette.
Un autre projet que nous allons réaliser, toujours dans les quartiers sud, est l'aménagement de la contre-allée nord de la rocade en voie apaisée, pour un début de travaux fin 2021. L'autre moitié de la contre-allée sera transformée en voie piétonne et cyclable, dont les travaux seront initiés début 2022.
Enfin, en 2023, des travaux vont débuter concernant la restructuration de l'école des Grands Cyprès, dans le quartier sud-rocade. Il sera réalisé une rénovation ainsi qu'une extension de l'école, pour un montant de 13 millions d'euros. Pour ces travaux, nous allons être accompagnés par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine.

Quels sont les principaux projets de rénovation urbaine prévus dans le cœur de ville ?
Nous allons finir les travaux de requalification du quartier Carnot/Carmes/Carreterie. Il s'agit de requalifier tout cet espace public, sur 1,2 km, de la place Carnot à la place Saint-Lazare. Nous en sommes actuellement aux deux tiers des travaux, au niveau de la rue Cabassole. Pour le dernier tiers, les travaux pourront redémarrer en 2022, s'étendront sur toute l'année, pour arriver jusqu'à la porte Saint-Lazare. L'idée, c'est que ce quartier retrouve de l'attractivité, avec une dynamique commerciale, et nous allons y ouvrir un nouveau marché.
Un autre axe porte sur la requalification de la rue Thiers, dont les travaux débuteront entre 2022 et 2023. Il s'agit de redonner sa fonction à cette rue, qui représente une entrée importante de la ville, menant à la place Pie et aux Halles d'Avignon.

Des travaux de restauration du patrimoine sont-ils programmés ?
Dans le centre historique, nous allons mener plusieurs restaurations de bâtiments anciens, à vocation patrimoniale ou culturelle. Les anciens bains publics de la ville, les Bains Pommer, dans le secteur Thiers/Bonneterie, vont être rendus accessibles au public, avec la création d'un espace muséal portant sur les pratiques d'hygiène de la fin du XIXe siècle et début du XXe, mais aussi l'histoire de la famille Pommer qui a fait construire ces bains. Les travaux débuteront courant 2022, pour une livraison à l'été 2024.
Autre bâtiment à valeur patrimoniale que nous allons restaurer, c'est l'hôtel particulier Azémar, dans le secteur Banasterie/Carnot. Nous allons y créer un espace de découverte artistique dédié aux œuvres de l'artiste Yvon Taillandier, qui ouvrira à l'été 2025.
Le troisième lieu qui va voir le jour est une friche artistique au sein du complexe de logements que l'on créé à la Cour des Doms (ancienne prison Sainte-Anne). Cette structure artistique accueillera des résidences d'artistes et sera livrée à l'été 2024.
L'objectif avec la création de ces trois nouveaux espaces culturels dans la partie est du centre-ville, c'est de rééquilibrer l'offre culturelle pour qu'elle ne soit pas centrée que sur la partie Palais des papes/Pont Saint-Bénezet. Cela permettra un autre cheminement culturel pour les touristes de passage ainsi que les habitants.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?