AccueilEconomieCCI Var : une liste unique pour Agir ensemble

CCI Var : une liste unique pour Agir ensemble

Une seule liste a été déposée en préfecture du Var dans le cadre des élections consulaires, portée par l’UPV qui a sélectionné 50 candidates et candidats. Du 27 octobre au 9 novembre le vote sera digital, une première.
CCI Var : une liste unique pour Agir ensemble
O. Réal - Véronique Maurel et Gérard Cerruti, présidente adjointe et président de l'UPV, encadrent Basil Gertis, tête de liste.

EconomieVar Publié le ,

Il est de coutume que l’Union patronale du Var (UPV) porte la liste élue à chaque élection à la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et envoie ses représentants dirigeants dans le réseau consulaire. « La démocratie c’est aussi le choix de s’unir », a rappelé à ce propos le président de l’UPV, Gérard Cerruti, en présentant la liste des 50 acteurs économiques représentatifs des secteurs d’activité et géographiques du département, sélectionnés par le syndicat patronal, donc, le Medef Var et la CPME Var, sous la bannière « Agir ensemble 83 ». Un rassemblement d’ampleur, regroupant 22 organisations professionnelles, mieux encore qu’en 2016. Les 50 futurs élus se présentent dans trois catégories (commerce, industrie, services) et six sous-catégories, sachant que la liste est renouvelée à 52 % et comprend 28 % de femmes (20 % précédemment). Dix-huit postulent conjointement à la CCI régionale.

CCI des Hautes-Alpes : une liste d'union resserrée et féminisée

S’agissant de renouvellement, Basil Gertis, PDG de la société Yack (comptant parmi les leaders dans la climatisation en Paca), candidat déclaré récemment, à la rentrée de septembre, a obtenu à l’unanimité la préférence du conseil d’administration de l’UPV en tant que tête de liste, en vue d’être porté à la présidence lors de l’installation officielle de la nouvelle mandature. Pour sa part, Jacques Bianchi, qui avait fait savoir officiellement au printemps son intention de briguer un 4e mandat varois, a été orienté, à l’unanimité également, vers la présidence de la CCI régionale afin de succéder à Roland Gomez. Une fonction déjà occupée entre 2008 et 2010 par cet homme engagé de longue date dans la vie publique en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il était une première fois en numérique

Véronique Maurel, présidente adjointe de l’UPV et présidente de la CPME Var, a fait valoir le sens de l’intérêt général à la faveur de cette élection, et plus particulièrement celui des entreprises, des hommes et des femmes (de plus en plus nombreuses) qui les dirigent. « C’est le reflet des valeurs que nous portons, celles du dialogue, de l’engagement, de la responsabilité et de la diversité. » Ainsi, trois axes majeurs constituent la colonne vertébrale de la nouvelle mandature : la relance, dans cette phase post-Covid autour de la compétitivité économique et des transitions (sociétale, digitale, écologique) ; l’entreprise, au cœur des préoccupations de la CCI ; l’emploi, en tant que priorité pour le développement économique. Un programme qui passe notamment par le renforcement de la formation et de l’apprentissage, comme l’illustre « l’Ambition campus » déclinée par la Chambre ces dernières années dans ses installations de la Grande Tourrache. Le chef de file Basil Gertis, élu à la CCI depuis cinq ans, entend accélérer ce challenge et globalement relever les nouveaux défis économiques d’un monde qui change. Reste que les marges de manœuvre sont contraintes par des dotations financières en baisse considérable (- 58 % en neuf ans), encore réduites par l’Etat depuis la dernière feuille de route du printemps 2019 en échange d’une nouvelle souplesse dans l’innovation de services. Les équilibres doivent se trouver désormais en partie dans la conquête de ressources sur le marché concurrentiel.

CCI des Alpes-de-Haute-Provence : Daniel Margot candidat à sa réélection

Enfin, grande nouveauté de l’élection, le mode de scrutin uniquement digital, fléché en ligne par catégorie, suscite une inconnue totale quant au niveau de participation, d’autant que le nombre de ressortissants votants a connu une forte augmentation, de l’ordre de 30 %, soit quelque 71 000 au total dans le Var, du fait de l’inclusion (notamment) des auto-entrepreneurs. Au regard de cette première et de la présence d’une seule liste, on peut d’ores et déjà s’interroger sur la signification qu’il faudra donner (ou non) à un taux déjà faible habituellement (autour de 15 % en moyenne).

Aux urnes numériques citoyens dirigeants entre le 27 octobre et le 9 novembre. Résultats le 10, élection(s) du (des) président(s) les jours suivants.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?