AccueilEconomieCCI des Alpes-de-Haute-Provence : Daniel Margot candidat à sa réélection

CCI des Alpes-de-Haute-Provence : Daniel Margot candidat à sa réélection

Candidat à sa succession en tant que chef de file de la liste portée par l’Union des entreprises 04, Daniel Margot veut aller encore plus loin dans l’accompagnement des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence.
CCI des Alpes-de-Haute-Provence : Daniel Margot candidat à sa réélection
H. Saveuse - Daniel Margot (troisième en partant de la droite), président sortant à la CCIT 04, est candidat à sa réélection. Il présentait le 8 juillet derniers ses colistiers.

EconomieAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Entre la réorganisation des chambres consulaires, les gilets jaunes et la pandémie de Covid-19, le premier mandat de Daniel Margot n’a pas été de tout repos. Mais qu’importe le patron de la Savonnerie de Haute-Provence, président sortant de la Chambre du commerce et d’industrie des Alpes-de-Haute-Provence (CCIT 04) a encore l’« énergie d’entreprendre ». Jeudi 8 juillet, dans un restaurant sisteronais, il présentait ses premiers colistiers réunis dans une liste soutenue par l’Union des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence (UDE 04). En cours de construction, elle sera scelléé en septembre prochain après validation préfectorale. 

Une équipe renouvelée à 70 % qui veut être le reflet du tissu économique local. « Nous avons été attentifs à constituer un groupe issu des différentes branches professionnelles représentatives du territoire et de ses activités, détaille t-il. Nous avons fait le choix de former une liste qui allie à la fois l’expérience et la jeunesse. » Dans ses rangs, Daniel Margot pourra notamment compter sur l’engagement de Laura Piantoni, directrice d’exploitation de l’entreprise Cosepi.

« Accompagner sur des thématiques plutôt que par secteurs d’activités »

L’un des premiers chantiers de Daniel Margot sera derapprocher davantage la CCIT 04 de ses ressortissants : « Nous nous sommes rendu compte que beaucoup de chefs d’entreprise ne connaissaient pas cet organisme pourtant essentiel ». Autres priorités : la digitalisation, la responsabilité sociétale des entreprises et la formation, tant pour les dirigeants que leurs collaborateurs. « Nous devons accompagner nos ressortissants de manière plus opérationnelle et transversale, sur des thématiques plutôt que par secteurs d’activités. A titre d’exemple, la crise de la Covid-19 a mis en évidence des changements de façon de consommer, de commercer. Cela est valable pour les petits commerces comme pour les industries. Nous devons accompagner les entreprises dans leurs changements de modèles économiques quand cela est nécessaire », plaide-t-il. Et Didier Long, président de l’UDE 04 d’ajouter : « Depuis l’élection de 2016 et la victoire de la liste emmenée par Roland Gomez et portée par l’UDE 04, le monde économique est plus que jamais aligné pour atteindre un objectif commun. Faire des Alpes-de-Haute-Provence un territoire d’excellence ou l’entreprenariat est encouragé, valorisé, soutenu. C’est cette union sacrée autour d’un projet qui doit être pérennisée. »

Pour l’heure, la liste de Daniel Margot est la seule en lice dans le département mais les candidats ont jusqu’au 30 septembre pour se déclarer et se soumettre au vote des 8 878 entrepreneurs appelés aux urnes. Lors des dernières élections consulaires, le taux de participation du département était de 33 %, l’un des plus élevé en France après la Corse du Sud.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?