Fermer la publicité

Carré de l'Imprimerie à Gap : à quoi ressemblera le projet sélectionné ?

Hautes-Alpes le - - Urbanisme

Carré de l'Imprimerie à Gap : à quoi ressemblera le projet sélectionné ?
Agence Battesti associés - Une vue depuis l'intérieur de l'un des deux futurs bâtiments.

Un jury vient d'élire le projet de l'agence d'architecture marseillaise Battesti, associée aux Embrunais Marie Garcin et Gilles Coromp, pour réhabiliter le Carré de l'Imprimerie, à Gap. Au programme, 115 logements, deux salles de cinéma et des commerces sur 10 000 m² de surface plancher constructible, pour un coût avoisinant les 20 M€ TTC, supportés par le bailleur 3F Sud.

Dans le centre ancien de Gap, le projet du Carré de l'Imprimerie, de 10 000 m2 de surface plancher constructible, devrait voir le jour en 2024, après deux ans de travaux. Les agences d'architecture marseillaises Battesti associés, Kern + associés et Huit et demi étaient en compétition pour remporter la conception de cette opération de démolition-reconstruction confiée à l'opérateur 3F Sud (groupe Action logement). Ce mercredi 2 décembre, la commission a sélectionné le projet de l'agence Battesti, associée aux Embrunais Marie Garcin et Gilles Coromp, vraisemblablement le plus abouti.

Pour rappel, l'agence Battesti a remporté un autre projet de reconversion dans le centre de Gap, la transformation de l'ancien couvent de la Providence en 92 logements, programme également mené par 3F Sud, dont les travaux débuteront le 15 décembre.

Plusieurs points ont séduit le jury dans le projet de réhabilitation de l'îlot du Carré de l'Imprimerie proposé par Battesti associés. En premier lieu, les lauréats ont respecté les critères demandés, à savoir déployer la programmation sur deux bâtiments avec un seul niveau de sous-sol pour y abriter le parking. Par ailleurs, les 1 700 m2 de commerces offrent une surface commerciale « bien dispatchée, sur quatre côtés », souligne Jean-Pierre Sautarel, directeur général de 3F Sud. Cette version prévoit également une coupure réelle permettant de garder une visibilité du côté de la chapelle des Pénitents. Un aspect aurait particulièrement plu au maire de Gap Roger Didier : les deux derniers niveaux de ces bâtiments de cinq étages bénéficient d'un retrait assez prononcé et ne sont, de ce fait, pas visibles depuis la rue. Enfin, « ce projet est celui qui utilise le mieux les 6 830 m2 de surface habitable, avec 77 % de logements traversants et fonctionnels, et offre le meilleur ratio économique », précise le directeur général de 3F Sud.

Une deuxième phase de travaux envisagée par la Ville sur l'îlot voisin

Au total, 115 logements (70 en location et 45 en accession sociale à la propriété) seront construits : 3 studios, 47 T2 (d'une surface moyenne de 44 m2), 55 T3 (d'une surface moyenne de 67 m2) et 10 T4 (d'une surface moyenne de 86 m2). Très peu de petites surfaces car la municipalité souhaitait voir les familles se réapproprier le centre-ville. Outre les commerces, les Gapençais pourront retrouver les deux salles de cinéma art et essai Le Club et Le Centre relogées sur site, l'une de 200 places et l'autre de 100. Le sous-sol, dont l'entrée se trouvera rue Pasteur, abritera 78 places de stationnement. Pour une intégration urbaine harmonieuse, les soubassements des bâtiments seront travaillés avec de la pierre du Queyras.

Au total, l'opération devrait avoisiner les 20 M€ TTC, dont 12 M€ de coût de construction. L'Etablissement public foncier régional, à qui la Ville de Gap a confié l'acquisition des parcelles, a quasiment achevé sa mission. Restent quelques détails administratifs à régler. 3F Sud espère démarrer le chantier dans un an ou au plus tard à l'été 2022.

Une deuxième phase de travaux est envisagée par la Ville de Gap sur l'îlot Pasteur voisin dont elle est propriétaire pour répondre aux nouveaux besoins engendrés par la création de nombreux appartements en hyper-centre. Il s'agirait d'ériger un nouveau bâtiment, accueillant à la fois une école, une crèche et des logements en accession à la propriété.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer