Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Carmila active la rénovation des grands centres commerciaux Carrefour

Publié le - - Urbanisme

Carmila active la rénovation des grands centres commerciaux Carrefour
R. Mario - A Antibes, la greffe de Jean-Michel Wilmotte privilégie les formes courbes et un habillage de rubans blancs.

Au Mapic, qui vient de se tenir à Cannes, Carmila présentait ses nombreux projets de modernisation de centres commerciaux Carrefour. Dans la région, après Aix-en-Provence et Nice-Lingostière, l'opérateur à prévu de transformer les grands complexes d'Antibes et Vitrolles.

Créée par Carrefour en 2014, Carmila est la société dédiée à la modernisation des centres commerciaux attenants aux hypermarchés de l'enseigne et détenus par Carrefour Property. Troisième foncière de centres commerciaux en Europe occidentale, Carmila en détient pas moins de 215 en France, en Espagne et en Italie. Elle a déjà livré 17 restructurations-extensions et a, en cours de réalisation ou à l'étude, 25 projets dont la concrétisation est prévue d'ici 2024. Enjeux : transformer les centres commerciaux en nouveaux lieux de vie, plus accueillants, bénéficiant d'une offre commerciale élargie et de nouveaux services.

L'accessibilité, l'aspect architectural, le réaménagement des espaces intérieurs avec de nouvelles galeries de grande hauteur sont au cœur de ces opérations. L'amélioration des performances environnementales des bâtiments - avec un objectif de 75% du parc certifié Breeam en 2021 - est également un axe stratégique de cet opérateur.

70 millions d'euros engagés à Nice-Lingostière

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, après Aix-La Pioline modernisé en 2015, Carmina conduit actuellement, avec Carrefour Property, co-promoteur, la rénovation de Nice-Lingostière (5,5 millions de visiteurs par an). Soixante-dix millions d'euros sont engagés dans ce projet au cœur de l'Eco-Vallée qui va porter la galerie marchande à 20 000 m², en extension de l'hypermarché de 15 000 m² pour accueillir au total une centaine d'enseignes dont trois nouvelles moyennes surfaces et créer un nouveau pôle restauration. Le réaménagement comporte un nouveau parking silo de 1 000 places sur quatre niveaux, de nouveaux espaces verts, une amélioration des accès grâce à un PUP (projet urbain partenarial) d'une dizaine de millions d'euros mené avec la métropole Nice Côte d'Azur.

Divisés en plusieurs phases, ces travaux doivent s'achever à l'été 2020. Ils ont déjà permis de réorganiser le stationnement (2 550 places au total) et d'étendre la galerie. Il aura tout de même fallu quatre ans pour mettre au point le projet et décrocher les différentes autorisations. Carmila et Carrefour Property ont fait appel à Jean-Michel Wilmotte et à ses équipes (Bet : Egis) pour concevoir ce projet avec un nouveau mail traversant éclairé par des verrières zénithales, de nouvelles façades, beaucoup plus transparentes.

La rénovation-extension de Nice-Lingostière sera achevée au deuxième semestre 2020 (Crédit :Carmila)

Le projet d'Antibes confié à Jean-Michel Wilmotte​

A nord d'Antibes, le long de l'autoroute A8, où l'hypermarché Carrefour est dans le top 5 national (chiffre d'affaires) des grandes surfaces du groupe, avec celui de Nice-Lingostière, Carmila et Carrefour Property ont également confié à Jean-Michel Wilmotte le projet d'extension-rénovation. Objectif : créer un « hub de vie », connecté au bus à haut niveau de service de l'agglomération avec une forte mixité d'usages.

Sont prévus, en plus du renforcement de l'offre commerciale, salle de sport, espace de coworking, serre urbaine, crèche et pôle médical... Un projet qui devrait porter à l'horizon 2023 la grande surface d'Antibes (7,4 millions de visiteurs par an) à 42 000 m² hors hypermarché avec 130 boutiques, près de 2 000 places de parking et des accès repensés. Jean-Michel Wilmotte a dessiné une extension aux façades ondulantes, très contemporaines, habillées d'un jeu de rubans blancs. Protégées de l'autoroute, des places urbaines, des terrasses et des promenades contribuent à l'installation de ce nouveau lieu de vie. « Nous sommes pour l'heure en phase de présentation du projet aux enseignes. La phase des autorisations administratives n'a pas été enclenchée », commentent les responsables de Carmila.

A Vitrolles, ouvert en 1971 et acquis en 2018 à Klépierre, Carmila table également sur une transformation du centre commercial en 2022. Au menu : une surface portée à plus de 40 000 m² avec près de 130 boutiques.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer