AccueilUrbanismeCannes : Seeta et l'agence Wilmotte vont réaménager La Malmaison

Cannes : Seeta et l'agence Wilmotte vont réaménager La Malmaison

L'entreprise Seeta, associée à l'agence Wilmotte, a décroché le projet de réaménagement de La Malmaison lancé en marché global de performance par Cannes. Une illustration de la capacité d'adaptation des PME à l'évolution de la commande publique.
La Malmaison va être réaménagée en nouveau centre d'art contemporain.
Seeta-Wilmotte & Associés Architectes - La Malmaison va être réaménagée en nouveau centre d'art contemporain.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

La Ville de Cannes intensifie la reconquête de la Croisette. La célèbre promenade va faire l'objet d'un vaste projet d'embellissement et de modernisation récemment dévoilé après l'attribution du concours à Roland Castro et à l'agence Snøhetta. Mais il y aura sur le front de mer cannois des opérations connexes. Comme le réaménagement de La Malmaison, un des derniers édifice témoin de la « Belle Epoque » sur la Croisette et qui borde le JW Marriott (ex-Noga Hilton). La Ville ambitionne de faire de ce lieu un nouveau centre d'art contemporain, rénové et agrandi. Il sera dédié à des expositions, des rencontres et des conférences avec l'objectif d'attirer 80 000 visiteurs par an. Il viendra compléter l'offre cultuelle de la ville en matière de création contemporaine, aux côtés du Suquet des Artistes, une résidence d'artistes au cœur du vieux Cannes et de la Villa Domergue, à la Californie.

Cannes : quels architectes redessineront la Croisette ?

Démarrage en 2023 pour le chantier de La Malmaison

Le projet, qui va s'engager à l'été 2023, avant même le début des travaux de la Croisette, prévoit de créer des salles d'expositions sur les trois niveaux de la villa (600 m² au total), de la doter d'une salle multimodale (pour des conférences, des activités artistiques, des concerts et des spectacles) et d'une librairie spécialisée. Est prévue également la création d'un espace de réception sur le toit du bâtiment, un lieu privilégié s'ouvrant sur la baie de Cannes. Pour cette opération, la Ville a eu recours à un marché global de performance (MGP), lancé en 2021.

L'utilisation de cette procédure - qui englobe la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance avec des obligations de résultats pesant sur le titulaire du marché - avait fait grincer des dents le Syndicat des architectes de la Côte d'Azur. Aux yeux des organisations professionnelles, les MGP placent en effet les architectes en position de subordination et font la part belle aux majors du BTP. Finalement, c'est... la PME fréjusienne Seeta, associée à l'agence Jean-Michel Wilmotte et à son fils Nelson Wilmotte avec le bureau d'étude Betek Ingénierie et Axima Concept, pour l'exploitation-maintenance, qui a remporté ce marché de 6,5 M€ HT.

Un chantier cannois à fortes contraintes

Habituée aux chantiers complexes et à forte technicité, l'entreprise dirigée par Alain Trève n'en est pas à son coup d'essai. Elle a notamment réalisée en Crem le groupe scolaire Simone Veil à Puget-sur-Argens. « À Cannes, ce sera notre première collaboration avec l'agence Wilmotte. Le chantier sera délicat, avec des enjeux patrimoniaux, des objectifs de performance énergétique élevés, la maîtrise de contraintes d'hydrométrie. Il y aura aussi les difficultés d'un chantier urbain, en cœur de ville et sur la Croisette » explique Alain Trève.

L'opération va en effet être menée sur un bâtiment inscrit à l’inventaire communal des bâtiments remarquables et inclus dans le périmètre de protection de l’hôtel Carlton, classé monument historique. Il faudra également l'adapter à de nouveaux usages et lui donner de la flexibilité avec une organisation et une distribution des espaces permettant différentes configurations muséales. Ces aménagements vont se traduire par la création d'ouvertures, la suppression et la création de planchers, la création d'une gaine d'ascenseur. Le tout en respectant l'identité et l'histoire du bâtiment avec l'emploi de matériaux traditionnels ; pierre, terre cuite, balustres, etc. Une remise aux normes de sécurité est également prévue.

Cannes : Starimmo et Ōma Cinéma en charge de la renaissance du cinéma Le Star

Diversification et spécialisation

« L'avantage d'une entreprise comme Seeta sur ce type d'opération est la flexibilité. Elle nous permet de mettre en place une organisation adaptée au projet. Le chantier va également nous donner la possibilité de mettre en œuvre le savoir faire de nos équipes en réhabilitation lourde complexe. Tout en proposant les meilleures équipes de corps d'état secondaires en capacité d'intervenir sur ce chantier » ajoute Alain Trève. Acteur local, Seeta est aussi chargée de manager, en tant que mandataire, une équipe de spécialistes nationaux et internationaux de très haut niveau. « Le MGP est très chronophage pour les entreprises. C'est la contrepartie des engagements pris sur un projet global au plan architectural, technique avec des garanties d'exploitation apportées au maître d'ouvrage » poursuit Alain Trève.

La Malmaison va en tout cas constituer une nouvelle référence pour le groupe de BTP (Seeta, Tecs pour les soutènements et fondations spéciales, Atees, ATD dans la promotion immobilière) qui a réussi au fil des décennies à la fois à se diversifier et à se spécialiser et à s'adapter à l'évolution des marchés du BTP. Il possède aujourd'hui un effectif d'une centaine de personnes et réalise un chiffre d'affaires d'environ 30 M€ dans le BTP. Dans l'immobilier, ATD Promotions a notamment réalisé en 2021 le Domaine du Lac à Puget-sur-Argens, une opération de plus de 300 logements.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?