Fermer la publicité

Calvin Frères : 130 ans et cinq générations au service du pays salonais

Bouches-du-Rhône le - - Economie

Calvin Frères : 130 ans et cinq générations au service du pays salonais
J.-C. Barla - Florence Moisan, la présidente de Calvin Frères, devant l'une des photos historiques qui agrémentent les murs du siège de la société à Berre-l'Etang.

En charge de plusieurs chantiers à Lançon-Provence, Calvin Frères résiste à la crise grâce à la reconnaissance de son savoir-faire et de sa fiabilité sur un périmètre géographique localisé.

Peu d'entreprises provençales du BTP peuvent se targuer d'une telle longévité. C'est en 1890 que Clément Calvin se lance dans les travaux publics à La Fare-les-Oliviers, un village où il a désormais une place à son nom. Issue de la 5ème génération, la présidente Florence Moisan aurait bien voulu honorer au printemps tous ceux et celles qui l'ont précédée durant 130 ans. Mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Une épreuve de plus que Calvin affronte, après les guerres, les crises économiques…

« Notre capacité d'adaptation fait notre résilience, dit-elle. Aujourd'hui, les contraintes sont lourdes, mais nous continuons d'investir dans notre parc de matériels pour disposer toujours des dernières générations et technologies. Ce choix stratégique, associé à notre volonté de privilégier un rayon d'action de proximité, nous offre une réactivité que nos clients apprécient et nous démarque des grandes majors du secteur ».

La PME possède ainsi une vingtaine de camions et une trentaine d'engins. Si le virus l'a contrainte à stopper totalement ses activités pendant un mois, les chantiers ont repris. « 2019 avait été excellente avec un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. Il y aura forcément un impact cette année, mais nous l'espérons plus limité qu'attendu. Nous menons actuellement trois projets simultanément à Lançon-Provence qui mobilisent toute la gamme de nos véhicules ».

Portefeuille diversifié

Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône a en effet lancé l'aménagement des terrains du futur collège et la commune, du fait de l'arrivée de cet équipement en 2021, a décidé de refondre l'entrée de ville et de réaliser un gymnase près de l'établissement. Le sol rocheux exige un faramineux travail de terrassement. Combinées, ces prestations représentent un volume d'affaires de l'ordre de deux millions d'euros. Calvin intervient en sous-traitant du groupe Cari/Fayat.

Sur les trois dernières années, la part des marchés publics a représenté entre 30 et 40% de l'activité. L'entreprise détient aussi des marchés à bons de commande (Velaux, Vernègues, Ouest Provence…) et de nombreux industriels (Airbus, Rector, Lafarge…) et promoteurs immobiliers en portefeuille (Bouygues Immoblier, Nexity, BPD Marignan…). « Certains sont devenus de véritables partenaires et nous demandent de les suivre ponctuellement hors de notre territoire de prédilection. Cette confiance vient de notre choix de leur dédier un chargé d'affaires pour suivre leurs demandes », explique Didier Manoukian, le directeur d'exploitation, pilier de la société avec le directeur technico-commercial, Alain Megna. « Nous sommes aussi sollicités en amont des projets en conseil », ajoute Florence Moisan. En octobre, les équipes seront à nouveau mobilisées sur le chantier à l'Estaque à Marseille de l'ensemble de bureaux « Azuréa » du groupe Lazard.

Investir dans l'humain

Pour la dirigeante, la crise ne doit pas empêcher les engagements sur l'emploi.

« Notre turn-over est très faible. En complément de nos 60 permanents, nous nous appuyons sur 15 à 20 intérimaires lors de surcroît d'activité. Mais je tiens aussi à intégrer des jeunes apprentis. Une jeune pâtissière nous a récemment rejoints pour se reconvertir en conductrice d'engin ».

Florence Moisan dit veiller à « mettre les collaborateurs au cœur du dispositif pour qu'ils se sentent bien dans l'entreprise et à responsabiliser chacun, en particulier sur la sécurité. La croissance, c'est l'affaire de tous ».




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide