AccueilTerritoiresCalanques : le directeur du Parc national, François Bland, quitte son poste

Calanques : le directeur du Parc national, François Bland, quitte son poste

François Bland, le premier directeur du Parc national des Calanques a quitté son poste afin de retourner à l’ONF, à la direction de l’agence du Var et des Alpes-Maritimes.
François Blanc, le directeur du Parc national des Calanques à Sugiton.
PNC - François Blanc, le directeur du Parc national des Calanques à Sugiton.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

Le Parc national des Calanques (PNC), présidé par Didier Réault, a perdu son premier directeur. Nommé il y a neuf ans, lors de la création du Parc national, François Bland a quitté ses fonctions le 31 mai. L’information a été communiquée par le PNC il y a quelques jours. François Blanc retourne dans les effectifs de l’Office national des forêts (ONF), en tant que directeur d’agence interdépartemental pour le Var et les Alpes-Maritimes. En attendant la nomination de son successeur, Nicolas Chardin, le directeur adjoint depuis 2016, assure la direction par intérim. C’est lui qui doit faire face aux enjeux estivaux, comme la gestion de la sur-fréquentation touristique, avec la mise en place d’un système de réservation pour accéder à Sugiton, ou le respect de l’interdiction de fréquentation pendant la fermeture des massifs, pour cause de risque incendie.

Préserver un territoire fragile

Pour rappel François Bland a dû faire face au « défi de la création de ce Parc national, unique en son genre » puisque situé en plein cœur d’une zone péri-urbaine. Il a mis en place une dynamique afin de participer à « préserver un territoire aussi exceptionnel que fragile et soumis à de fortes pressions ». Ce dernier a travaillé à mettre en place des « solutions nouvelles pour préserver le patrimoine des Calanques ». Il a notamment participé à l’arrêt du déversement des boues rouges, à la croissance des effectifs du PNC, passant de 17 à 53 agents ou encore, au lancement de deux projets européens structurants : le LIFE Habitat Calanques et MPA Engage. Il a notamment supervisé la co-construction d'un schéma de cohérence des sports et loisirs de nature. Si ce dernier a pour but « d’allier préservation du site et accueil de pratiques sportives durables », il a aussi créé des incompréhensions et des tensions avec certains usagers des sports de nature.

Archipel du Frioul : la digue sera renforcée avec des enrochements naturels

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?