Fermer la publicité

Cadarache : l'IRSN va construire un nouveau siège bioclimatique

le - - Urbanisme

Cadarache : l'IRSN va construire un nouveau siège bioclimatique
D.R. - Cet écrin d'environ 6 100 m2 de surface utile brute devrait accueillir les équipes de l'IRSN, aujourd'hui dispersées sur plusieurs sites du pôle de recherche de Cadarache.

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) va réaliser un nouvel écrin de bureaux sur le site du CEA de Cadarache. L'opération sera développée par le truchement d'un marché public global de performance (MPGP) d'un montant de 13 millions d'euros HT.

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) vient de lancer un marché public global de performance (MPGP) pour la réalisation d'un nouveau bâtiment tertiaire sur le site du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Cadarache, à Saint-Paul-lez-Durance. Cet écrin d'environ 6 100 m2 de surface utile brute (sur 4 niveaux avec places de parking semi-enterrées) devrait accueillir les équipes de l'IRSN, aujourd'hui dispersées sur plusieurs sites du pôle de recherche de Cadarache. Au total, près de 340 postes de travail (dont 60 flexibles) devraient être déployés dans ce nouveau bâtiment bioclimatique appelé à voir le jour sur une emprise en friche située près des locaux actuels de l'Institut, à proximité de l'entrée du centre.

L'enveloppe financière destinée à l'ensemble de l'opération en MPGP s'élève à 13 millions d'euros HT, un montant qui inclut les coûts d'ingénierie, de travaux et de branchements (hors coûts d'exploitation-maintenance et de gros entretien renouvellement).

Le projet sera entièrement financé par l'Etat dans le cadre du plan de relance. A une condition : l'opération devra être lancée avant la fin 2021, effet relance oblige !

Le groupement lauréat retenu fin 2021

Avec ce nouveau siège, l'IRSN compte rationaliser son empreinte immobilière et le confort de ses agents, tout en améliorant les performances énergétiques du bâti. Ce dernier devra en effet viser la certification HQE bâtiment durable (BD) niveau « Excellent » 8 étoiles.

Le CEA sera partie intégrante du projet, tant sur les interfaces techniques (réseaux, voiries...) que sur les démarches administratives. Ces dernières (permis de construire, défrichements...) seront remises par l'IRSN au CEA, porteur des demandes d'autorisation administratives*. Dans cette organisation, l'IRSN conservera la maîtrise d'ouvrage complète de l'opération.

La durée estimée du marché est de huit années à compter de sa notification, y compris la maintenance et l'exploitation du bâtiment.

L'IRSN retiendra trois candidats pour la phase de dialogue compétitif en mai prochain. Chaque équipe admise à participer percevra une indemnité de 120 000 euros TTC. Le groupement lauréat sera retenu en novembre 2021.

* À la suite de la séparation du CEA et de l'IRSN en 2002, une convention d'occupation a été établie afin de convenir des modalités spécifiques d'occupation et d'exploitation du parc immobilier de l'Institut : ce dernier est assimilé à un locataire du CEA, avec la jouissance de l'usage et de l'exploitation des bâtiments.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer