AccueilBTPBTP Var : nouveau mandat d’un an pour Jean-Jacques Castillon

BTP Var : nouveau mandat d’un an pour Jean-Jacques Castillon

Le conseil d’administration de la Fédération du BTP du Var a réélu Jean-Jacques Castillon à la présidence pour un mandat exceptionnel d’un an, en attendant que son successeur pressenti soit disponible.
Jean-Jacques Castillon, président de la Fédération du BTP du Var pour une année supplémentaire.
O. Réal - Jean-Jacques Castillon, président de la Fédération du BTP du Var pour une année supplémentaire.

BTPVar Publié le ,

Dès la fin 2021, Jean-Jacques Castillon, président de la Fédération du BTP du Var, lançait aux membres de son conseil d’administration un appel du pied et en même temps à candidature(s) pour lui succéder. Elu en effet une première fois en décembre 2016, avec entrée en fonction en mars 2017, puis réélu fin 2019 pour un second et dernier mandat de trois ans à compter de mars 2020, il arrivait en fin de parcours au regard des statuts de la Fédération.

Le BTP du Var porte la bonne parole au Sénat

Seul Fabien Piersanti, promoteur constructeur varois, s’est positionné, avec l’assentiment de ses pairs, mais aussi une demande spécifique de décalage d’un an. Très attaché à son engagement à la présidence du Pôle Habitat Paca Corse et Var de la FFB jusqu’à fin 2024, il ne souhaite se présenter à la tête de la FBTP83 que fin 2023 pour une passation au printemps 2024. Sa double présidence ne porterait ainsi que sur une période de 7/8 mois maximum. Ne pouvant se trouver en situation de carence présidentielle, les responsables de la Fédération ont réfléchi et discuté de la meilleure solution possible dans l’esprit de l’organisation et de son calendrier électoral. Après accord dérogatoire de la FFB, délibération interne lors de l’assemblée générale des adhérents et acceptation bien entendu de l’intéressé, Jean-Jacques Castillon a été élu pour un nouveau et court mandat d’un an.

Var : le BTP accuse le(s) coût(s)

Une transition utile

« Président pour un mandat de transition, certes, mais pour un mandat utile », s’est exprimé ce dernier en conseil d’administration.

« Un mandat durant lequel nous allons continuer à travailler, avec la même équipe, dans une forme de continuité et pour les missions que je pense être les nôtres : tenter d’améliorer la vie et la situation des entreprises, défendre les intérêts du bâtiment et des travaux publics partout où c’est nécessaire, renforcer la Fédération et son rayonnement dans l’environnement socio-économique du Var. Je veux laisser à mon successeur un outil en bon état de marche et un tissu d’entreprises adhérentes que je souhaite le plus solide possible. »

Le président Castillon a adressé un message plus personnel à ses collègues chefs d’entreprise, plus touchant aussi et reconnaissant envers sa famille professionnelle : « Je suis heureux d’être à l’endroit où vous m’avez placé il y a six ans et si je m’apprête à jouer les prolongations, sachez que je le fais autant par devoir envers la Fédération pour la remercier de tout ce qu’elle m’a apporté que par plaisir de vous servir. »

En outre, 2023 sera année de référence pour le calcul de la représentativité qui sera déclarée en 2024, ce qui n’est pas le moindre des enjeux à venir pour continuer d’incarner le BTP, pour le défendre auprès des autorités, pour être crédible vis-à-vis des décideurs, en premier lieu des adhérents et leurs salariés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?