AccueilBTPBTP Var : alerte rouge sur le gasoil non routier

BTP Var : alerte rouge sur le gasoil non routier

Les dirigeants d'entreprises de BTP s'inquiètent de la fin annoncée de la suppression de l'avantage fiscal sur le « rouge », à savoir le gasoil non routier, au 1er juillet 2021. La FBTP 83 alerte depuis longtemps sur les conséquences, à l'unisson du « combat » national.
BTP Var : alerte rouge sur le gasoil non routier
O. Réal - Le secteur du BTP est préoccupé par la perspective de la fin de l'avantage fiscal sur le GNR.

BTPVar Publié le ,

Président de la section Travaux publics à la Fédération du BTP du Var, délégué régional des recycleurs Paca, dirigeant de la plateforme 3AC à La Seyne dédiée au recyclage de déchets de chantiers, Antoine Gonzalez est fortement préoccupé, comme ses confrères des TP, par la perspective de la fin de l'avantage fiscal qui se profile d'ici quelques semaines sur le gasoil non routier, également appelé le « rouge ».

Au moment de la crise des gilets jaunes, la mobilisation des instances nationales avait permis un moratoire sur cette mesure qui devait initialement entrer en vigueur en 2019, mais l'échéance n'a été que retardée. A moins d'un nouveau revirement de situation s'appuyant sur la crise sanitaire, l'échéance est fixée au 1er juillet 2021. L'augmentation de l'ordre de 0,50 euros le litre risque fort de plomber considérablement les marges. « Cela me coûterait à peu près 40 000 euros par an compte tenu de ma consommation, soit 3% de mon chiffre d'affaire 2020. L'équivalent d'un emploi, de la marge éventuelle ou de réinvestissements, sans compter que l'on va se faire piller sur les chantiers si l'on se retrouve avec le même gasoil que sur le marché public. Tout ceci ne me paraît possible alors que dans le même temps l'activité se réduit par manque de projets structurants et d'appels d'offres émis, instruit aussi, en 2020. Nous avons pu lisser les marchés sur des périodes plus étalées et sur des marchés ponctuels à bons de commande, mais les gros dossiers demeurent en souffrance. Attention à des lendemains compliqués ! », met-il en garde.

Relayée sur le plan départemental et régional, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) mène actuellement le combat au niveau national auprès du gouvernement, réclamant a minima un report d'un an. Mais pour l'instant le ministère des Finances reste sur sa position.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?