Fermer la publicité

BTP : Erilia débloque 5 millions d'euros pour alimenter en marchés les TPE-PME

Bouches-du-Rhône le - - BTP

BTP : Erilia débloque 5 millions d'euros pour alimenter en marchés les TPE-PME
S. Payrau - « En tant que donneur d'ordres, la période actuelle nous oblige à ne baisser la garde et à soutenir l'économie réelle », souligne Frédéric Lavergne, directeur général d'Erilia.

L'entreprise sociale pour l'habitat a décidé de lancer un plan de sur-entretien pour financer des travaux d'embellissement ou d'économie d'énergie sur son parc. L'objectif est de soutenir les petites entreprises en ces temps de crise économique.

« On a mis 5 M€ complémentaires à nos budgets d'entretien pour financer des travaux d'embellissement de halls d'immeubles ou d'économie d'énergie. Cela nous permet de soutenir des petites entreprises, car l'objectif c'est d'aller vers les TPE/PME, et en même temps, c'est vertueux pour notre patrimoine que l'on rend un peu plus attractif » : c'est l'annonce qu'a faite Frédéric Lavergne, directeur général d'Erilia, la semaine dernière lors d'un petit-déjeuner à la Fédération du BTP 13 en présence d'une cinquantaine d'entrepreneurs du secteur.

Cette enveloppe porte sur des travaux à réaliser en 2020 et 2021. Plus de 3,5 M€ seront consacrés à l'accélération du plan d'entretien pluriannuel, via notamment des travaux de sécurisation ou d'économie d'énergie (isolation des combles, etc.), ce qui permettra de réduire les charges des locataires concernés. Quant au dernier million et demi, il sera affecté à des travaux d'embellissement des parties communes des immeubles de l'entreprise sociale pour l'habitat à compétence nationale qui gère un parc de 61 000 logements dans l'Hexagone dont 38 900 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. « Ces budgets-là sont déjà à disposition de nos agences », précise le directeur général du bailleur social qui en compte cinq dans les Bouches-du-Rhône.

Et Frédéric Lavergne de conclure : « C'est peut-être une goutte d'eau dans l'océan par rapport à cette pandémie qui est terrible pour le monde économique, mais en tout cas nous, chez Erilia, on a décidé de ne pas diminuer notre volume d'affaires et même de l'augmenter. »




Serge Payrau
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer