AccueilBTPBTP : Erilia débloque 5 millions d'euros pour alimenter en marchés les TPE-PME

BTP : Erilia débloque 5 millions d'euros pour alimenter en marchés les TPE-PME

L'entreprise sociale pour l'habitat a décidé de lancer un plan de sur-entretien pour financer des travaux d'embellissement ou d'économie d'énergie sur son parc. L'objectif est de soutenir les petites entreprises en ces temps de crise économique.
« En tant que donneur d'ordres, la période actuelle nous oblige à ne baisser la garde et à soutenir l'économie réelle », souligne Frédéric Lavergne, directeur général d'Erilia.
S. Payrau - « En tant que donneur d'ordres, la période actuelle nous oblige à ne baisser la garde et à soutenir l'économie réelle », souligne Frédéric Lavergne, directeur général d'Erilia.

BTPBouches-du-Rhône Publié le ,

« On a mis 5 M€ complémentaires à nos budgets d'entretien pour financer des travaux d'embellissement de halls d'immeubles ou d'économie d'énergie. Cela nous permet de soutenir des petites entreprises, car l'objectif c'est d'aller vers les TPE/PME, et en même temps, c'est vertueux pour notre patrimoine que l'on rend un peu plus attractif » : c'est l'annonce qu'a faite Frédéric Lavergne, directeur général d'Erilia, la semaine dernière lors d'un petit-déjeuner à la Fédération du BTP 13 en présence d'une cinquantaine d'entrepreneurs du secteur.

Cette enveloppe porte sur des travaux à réaliser en 2020 et 2021. Plus de 3,5 M€ seront consacrés à l'accélération du plan d'entretien pluriannuel, via notamment des travaux de sécurisation ou d'économie d'énergie (isolation des combles, etc.), ce qui permettra de réduire les charges des locataires concernés. Quant au dernier million et demi, il sera affecté à des travaux d'embellissement des parties communes des immeubles de l'entreprise sociale pour l'habitat à compétence nationale qui gère un parc de 61 000 logements dans l'Hexagone dont 38 900 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. « Ces budgets-là sont déjà à disposition de nos agences », précise le directeur général du bailleur social qui en compte cinq dans les Bouches-du-Rhône.

Et Frédéric Lavergne de conclure : « C'est peut-être une goutte d'eau dans l'océan par rapport à cette pandémie qui est terrible pour le monde économique, mais en tout cas nous, chez Erilia, on a décidé de ne pas diminuer notre volume d'affaires et même de l'augmenter. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?