AccueilTerritoiresBlachère Illumination crée du rêve depuis 50 ans

Blachère Illumination crée du rêve depuis 50 ans

L’entreprise aptésienne Blachère Illumination sublime les villes du monde entier. Créé il y a 50 ans par Jean-Paul Blachère, l'établissement continue d’inventer des décors lumineux et innovants.
Blachère Illumination a remporté l’appel d’offres lancé par la Ville d’Avignon pour les décorations lumineuses 2022.
Camille Moirenc - Blachère Illumination a remporté l’appel d’offres lancé par la Ville d’Avignon pour les décorations lumineuses 2022.

TerritoiresVaucluse Publié le , Valérie Maintenant

Johan Hugues, codirecteur général de Blachère Illumination, copréside avec Romain Allain-Launay, son cousin, une affaire 100 % familiale créée en 1973. « L’année prochaine, nous fêterons les 50 ans de la société, se félicite le codirigeant de l’établissement historiquement implanté au 22 rue des Bourguignons à Apt. Nous sommes une entreprise aptésienne et nous nous sommes développés depuis 50 ans partout dans le monde, toujours à partir d’Apt. Nous sommes ancrés dans le Vaucluse, au pied du Luberon et fiers d’y être. C’est d’ailleurs une des cartes de visite que l’on a plaisir à montrer lorsque nous voyageons dans le monde parce que la Provence est connue », se targue-t-il.

La stratégie lumineuse de Blachère Illumination

Blachère Illumination, un pouvoir bicéphale

Johan Hugues exerce dans l’entreprise depuis plus de 30 ans. Dans un premier temps comme designer puis, au gré du développement de la structure, évolue jusqu’à la codiriger depuis près de 15 ans. L’établissement au pouvoir bicéphale est dirigé par deux hommes aux profils et compétences complémentaires. « Ce schéma atypique nous permet de ne pas connaître la solitude du dirigeant face à des décisions stratégiques complexes parce que nous sommes deux et totalement complémentaires. Nous échangeons beaucoup et nous avançons donc beaucoup plus vite et plus sûrement », confie le codirigeant.

blachere-illumination
Julie Taton, au service marketing, et Johan Hugues, codirigeant de Blachère Illumination. (Crédit : V. Maintenant)

Croissance internationale

Romain Allain-Launay administre la partie support (gestion, finance, production et achat) tandis que Johan Hugues gouverne le pôle commerce (marketing, développement, création, R&D) en France et à l’international « ce qui n’empêche pas d’échanger sur nos fonctions pour avoir une vision globale de l’entreprise tout en se concentrant sur nos compétences respectives ». L’organisation fonctionne « plutôt bien et je pense qu’elle ne peut pas être reproduite ailleurs. Nous avons une confiance réciproque et éprouvons une complicité unique » si bien que la société connaît une croissance internationale depuis trois ans malgré les pandémies et crises successives, notamment en Europe. Nous avons eu la chance de déployer notre savoir-faire ailleurs ce qui nous apporte un peu plus de stabilité par les temps qui courent ». Blachère illumination compte 27 filiales dans le monde, couvre toute l’Europe, occupe le marché en Amérique (Brésil, Colombie, Mexique, États-Unis, Canada) et au Moyen-Orient (Dubaï) où le site rayonne sur l’ensemble de la péninsule arabique.

Innovation et valorisation

Tournée vers l’innovation et la recherche, l’industrie s’est équipée d’une dizaine d’imprimantes 3D grand format pour valoriser le PET (polyéthylène téréphtalate). À partir de bouteilles plastiques, issues du tri sélectif des collectivités et transformées en granule, Blachère Illumination fabrique l’ensemble de ses décors avec cette matière communément baptisée par l’entreprise Recyprint. «À ce jour, 1 600 000 bouteilles plastiques recyclées ont été utilisées pour la réalisation des décorations lumineuses », indique Julie Taton, du service marketing. Le process que l’industriel a breveté à l’international est typiquement une illustration de l’économie circulaire qu’il a développée en France et entend étendre sur d’autres marchés comme l’Amérique, le Moyen-Orient. « La question du déchet et notamment de la bouteille plastique est un problème mondial dont tous les pays souffrent. C’est un sujet qui nous laisse augurer encore de belles années de développement grâce à cette technologie », souligne Johan Hugues.

blachere-illumination-plastique-recycle
Plus de 1 600 000 bouteilles plastiques recyclées ont été utilisées pour la réalisation des décors lumineux. (Crédit : V. Maintenant)

Crise énergétique

« Nous avons commencé à utiliser les LED en 2002 et les avons généralisées en 2004. Nous avons réalisé cette mutation très rapidement ». L’industriel, chez qui les communes nationales et internationales sont majoritairement commanditaires, n’échappe pas à la crise énergétique qu’il « espère passagère » même si les décorations lumineuses à LED consomment très peu d’énergie. « Globalement, nous avons ressenti une baisse d’activité sur les mois d’octobre - novembre, parce que nos clients compensent la hausse du prix de l’énergie en réduisant le budget des illuminations ». La dépense allouée aux décorations des fêtes de fin d’année est la résultante du budget municipal accrédité en début d’année. À titre d’exemple, pour une commune « d’environ 100 000 habitants la facture de l’éclairage public s’élevait entre 1 et 1,5 M€ par an avant la crise énergétique. Aujourd’hui, avec les nouveaux tarifs, elle est plutôt de l’ordre de 2 à 3 M€ ».

Si le coût des illuminations de fêtes de fin d’année, d’une durée d’environ trois semaines à un mois, « s’élève à 4 000 voire 5 000 € maximum » pour les communes, les maires se doivent dans une démarche économique de montrer l’exemple. Il se traduit entre autres par une réduction des illuminations et du temps d’éclairage. Un dernier point auquel l’établissement a rapidement apporté une solution puisque « nous avons développé, il y a quatre ans, un système pour piloter l’allumage et l’extinction des décors lumineux, désolidarisé de l’éclairage public ». L’entreprise, fière d’être implantée en Vaucluse, acquière des marchés locaux de petites et grandes communes et s’est vu en 2022 confier les illuminations de la ville d’Avignon après avoir remporté un appel d’offres.

Avignon adopte un plan drastique pour réaliser des économies d’énergie

Production

L’industrie construite sur près de 8 hectares de foncier compte 40 % de bâti comprenant les bureaux, la fondation, les ateliers et entrepôts. Même s’il s’agit d’une activité saisonnière où 80 % du chiffre d’affaires est réalisé sur les trois derniers mois de l’année, Blachère Illumination travaille sur 12 mois et consolide un chiffre d’affaires à 100 M€ en 2022 pour l’ensemble du groupe. Le marché français représente 50 % de l’activité.

Dotée d’un pôle R&D composé de « 30 designers internationaux nous renouvelons, tous les ans à partir de janvier, 30 à 40 % de notre gamme produit », détaille Julie Taton. La production des nouvelles collections interactives et/ou connectées imagées par le service animation et mises en œuvre par le bureau d’études est lancée dès le mois d’août. Avec un catalogue de 50 000 références produites en série, l’industriel propose également des fabrications sur mesure. Telle une maison de grand couturier, « la manufacture aptésienne crée du prêt-à-porter de haute couture, des pièces uniques » aime argumenter Johan Hugues. Des références destinées à la vente ainsi qu’à la location pour des raisons d’attractivité, de logistique, d’entreposage, de renouvellement de produits...

Salon-de-Provence met les économies d’énergie en pratique immédiate

Les maires ont gardé à l’esprit que, pour faire vivre leur centre-ville pendant les fêtes de fin d’année, et ce, malgré un contexte économique morose, les illuminations attirent toujours les visiteurs, suscitent les achats et font briller les yeux emplis de rêves. Gageons que la lumière puisse éclairer les esprits, tel Blachère Illumination magnifie l’esprit de Noël.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?