AccueilEconomieBaticup-Méditerranée : une 11ème édition chahutée par les éléments

Baticup-Méditerranée : une 11ème édition chahutée par les éléments

Évènement nautique très attendu, la Baticup participe à fédérer les professionnels. Plus de 50 équipages ont participé dans une ambiance conviviale.
Baticup-Méditerranée : une 11ème édition chahutée par les éléments

Economie Publié le ,

À l’image d’une époque perturbée, la météo capricieuse a un peu chahuté les équipages de la Baticup-Méditerranée, ces 11, 12 et 13 septembre, à Marseille. Ils étaient nombreux pour cette onzième édition puisque 51 bateaux étaient inscrits ; pas loin du record de l’an passé (53 inscrits). Les épreuves se sont déroulées avec une bonne brise de Sud-est, ce dont personne n’a songé à se plaindre. “C’était sportif et animé”, témoigne Olivier Bizot, président de Mon collectif entrepreneur. Pierre Loffrédo (président de la Baticup pour la seconde saison) et les organisateurs pouvaient trinquer à la réussite.

Pierre Loffrédo est satisfait :

“Nous pouvons encore progresser et amener davantage d’entreprises de la région à participer”

La 11éme édition était parrainée par le sportif Frédérick Bousquet, champion international de natation.

(Photo M. Deuff.) Frédérick Bousquet (parrain de la Baticup), Pierre Loffredo (président BATICUP), Philippe Deveau Président de la Fédération du BTP 13, Raymond Lamberti (président de La Nautique)

650 participants

Selon la tradition, le coup d’envoi de la Baticup a été donné vendredi 11 septembre sur les quais du Vieux-Port. Le cocktail - auquel étaient conviés les professionnels et acteurs du BTP - est un moment fort qui permet d’échanger et de faire connaissance. Ambiance à bord et sur les quais, c’est l’un des points forts de la Baticup-Méditerranée. Et chacun y trouve son compte : autant les épouses de chefs d’entreprises, que des couples ; qu’un président d’association ou les acteurs de la communication. À côté de l’esprit sportif de la voile, tous mettent en avant les valeurs d’humilité, de respect et de confiance mutuelle. “Sur un bateau, comme sur un chantier ou en équipe, ce sont les mêmes valeurs” souligne Philippe Deveau, président de la Fédération du BTP 13 et cycliste amateur.

Philippe Deveau conclut :

Et puis c’est une opération qui s’équilibre financièrement. L’organisation de la Baticup-Méditerrannée ne coûte pas un centime aux adhérents. Et nous offrons du plaisir aux 650 participants !”.

Interviewes, résultats et témoignages à retrouver dans le numéro 1096 de TPBM (parution le 23/09/2015).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?