Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Barreau Draguignan : Me Schreck au bout du suspens

Var Publié le - - Droit et chiffre

Barreau Draguignan : Me Schreck au bout du suspens
O. Réal - Mes Marie-Pierre Pradeau et Philippe Schreck, bâtonnier en exercice et son successeur.

Au bout d'un long et insoutenable (surtout pour les candidats) suspens, Me Philippe Schreck a été élu par ses pairs bâtonnier désigné du barreau de Draguignan pour la mandature 2018-2019. Il succèdera dans un an à Me Marie-Pierre Pradeau.

Cent seize voix en faveur de Me Philippe Schreck, avocat dracénois, contre 115 pour Me Laurent Le Glaunec, avocat dans le golfe de Saint-Tropez. A l'issue d'un second tour à suspens, le futur bâtonnier de Draguignan l'a emporté par l'écart minimum. Une voix a séparé les protagonistes, mais une même voix a uni le barreau à l'issue du scrutin autour des valeurs de respect. Tout en proclament les résultats, « 265 inscrits, 236 votants dont 3 blancs, 2 nuls et 231 exprimés… », et en officialisant la victoire de Me Schreck, Marie-Pierre Pradeau, bâtonnier en exercice jusqu'à fin 2017, s'est enthousiasmée pour « cette magnifique élection. Je n'ai jamais vu cela depuis que je suis inscrite au barreau de Draguignan. Une telle implication avec quatre candidats au départ, une telle participation, une telle intensité, un tel dénouement dans un mouchoir de poche. Il se passe quelque chose au sein du barreau, y compris en termes de cohésion. » Elle a ensuite rendu un bel hommage aux deux finalistes, rassemblant vainqueur et vaincu tout en les invitant tous deux à s'exprimer.

Ainsi, Me Laurent Le Glaunec a fait part de son émotion, tout en restant élégant dans la défaite, soulignant en substance que la démocratie a parlé et qu'il la respecte bien entendu, félicitant chaleureusement le futur bâtonnier. « Si l'ordre a besoin de moi, je serai là. Merci aux confrères pour leur soutien et rendez-vous dans deux ans », a-t-il pris date.

« Nous n'étions pas adversaires mais concurrents »

Tout aussi ému, épuisé et un peu plus prolixe, la victoire l'aidant manifestement à se détendre un petit peu, Me Philippe Schreck a qualifié, avec une grande élégance également, le résultat de « score d'égalité qui ne reflète pas la division d'un barreau mais le contraire. Nous n'étions pas adversaires mais concurrents. Je salue Laurent pour son fair-play et sa délicatesse. Je me mets à sa place, c'est une cruauté. Je te témoigne de mon respect et de ma sympathie. Nous allons avoir besoin de toi, il y a tant à faire. Merci du fond du cœur aux trois bâtonniers grâce à qui je me suis impliqué au conseil de l'ordre depuis cinq ans. Me Philippe Barthélémy d'abord, qui m'a encouragé à m'investir ; Me Lionel Escoffier, mon ami avant tout et qui m'a appris le métier ; Me Marie-Pierre Pradeau qui m'a appris pour sa part une qualité indispensable pour être bâtonnier, l'humanisme. » Et Me Philippe Schreck de conclure par une pensée émue pour son père, Me Alain Schreck, et pour sa femme dont le soutien lui a été particulièrement précieux…

Enfin, tous les avocats ont été remerciés pour leur participation et leur déplacement, parfois à la hâte au cœur de l'après-midi, pour venir voter, répondant aux appels de chacun, parfois des deux en même temps, afin de faire la différence. Toutes les voix ont compté, y compris celles (voies) qui menaient au palais de justice de Draguignan, ce 9 novembre 2016.




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer