AccueilEconomieBarjane érige le photovoltaïque en credo

Barjane érige le photovoltaïque en credo

Depuis la première centrale installée il y a 10 ans aux Arcs, sur le Parc logistique des Bréguières qu'elle gère, la société Barjane multiplie les centrales solaires sur les toits, au point de systématiser désormais ces installations à ses projets et d'intégrer ce savoir-faire dans ses métiers.
Barjane érige le photovoltaïque en credo
Drone-explore - Le Parc varois des Bréguières, aux Arcs, géré par l'entreprise depuis 2007, fête les 10 ans de sa première centrale photovoltaïque raccordée au réseau public de distribution d'électricité.

EconomieVar Publié le ,

La volonté des fondateurs de Barjane, Léo Barlatier (président) et Julie Barlatier Prieuret (directrice générale) était, dès le commencement en 2006, de développer un immobilier logistique différent de l'existant, durable, mieux intégré dans l'environnement. Lieu symbolique de cet engagement et laboratoire d'idées : le Parc varois des Bréguières, aux Arcs, géré par l'entreprise depuis 2007 et qui fête les 10 ans de sa première centrale photovoltaïque raccordée au réseau public de distribution d'électricité. Concessionnaire de la zone pour le compte de l'Agglomération dracénoise, Barjane (siège à Châteauneuf-le-Rouge - 13), aménageur, développeur, bâtisseur, garant du cahier des charges, a conjointement élargi son savoir-faire à la production de centrales photovoltaïques.

Ce volet s'est inscrit naturellement dans le cheminement « maison » vertueux. Très vite en effet, le Parc a été certifié qualité environnementale ISO 14001. Reconnaissance obtenue à l'échelle du groupe en 2012, puis enrichie en 2015 du label « Lucie » sur la norme RSE ISO 26000, poussant loin cette détermination. « De telles certifications et la vigilance sur leur bonne mise en œuvre sanctionnée par leur renouvellement triennal, permettent notamment de structurer les process, de s'améliorer au gré des opérations », confie Hasna Berkia-Guez, directrice RSE chez Barjane et de toutes les aventures depuis le début de l'histoire.

Dans ce contexte, « dès nos premiers bâtiments dans le Sud, nous avons été contactés par des professionnels du photovoltaïque, intéressés par nos toits plats et le potentiel climatique de la région. Ayant pour principe de maîtriser 100% de nos développements, nous avons décidé de devenir nous-mêmes producteurs », précise-t-elle.

Montée en puissance

La première réalisation concernait GLS aux Bréguières et la plus importante, Daher (Airbus Helicopters) à Marignane, sur une plate-forme de 46 500 m2, en membranes photovoltaïques déployées à l'époque par rouleaux. Depuis, Barjane a évolué dans ses choix de matériaux au gré des progrès techniques et technologiques, y compris dans ses modes constructifs en surdimensionnant ses charpentes pour parfaitement supporter les panneaux. Lesquels se déploient ailleurs en région Paca, au Parc des Aiguilles d'Ensuès-la-Redonne, au Parc Saint Charles de Fuveau, en région lyonnaise aussi, à Belleville-en-Beaujolais, ainsi qu'en Ile-de-France à la faveur d'importants projets en cours.

En intégrant les dernières montées en puissance, Barjane revendique une production totale par le photovoltaïque de 27 megawatts-crête, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 10 825 personnes, dont quelque 9 megawatts-crête sur le Parc des Bréguières. Même dégradée, l'année 2020 n'a pas interrompu cette volonté d'expansion, d'autant que la démarche s'inscrit dans le temps long.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?