AccueilTerritoiresAvignon : un plan à 277 millions d’euros pour les six prochaines années

Avignon : un plan à 277 millions d’euros pour les six prochaines années

Lundi 28 juin, Cécile Helle, maire d’Avignon, a détaillé les principaux projets portés par la Ville dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement axé sur six priorités et doté d’un budget de 277 millions d’euros sur six ans.
Avignon : un plan à 277 millions d’euros pour les six prochaines années
C. Plisson - Cécile Helle a présenté le 28 juin dernier le plan pluriannuel d’investissement : 277 millions d’euros, sur six ans.

TerritoiresVaucluse Publié le ,

« C’est un acte politique fort, qui va marquer la mandature avec les projets qu’il permettra de réaliser. Ce PPI 2021-2026 [Plan pluriannuel d'investissement, NDLR] dispose d’un budget de 277 millions d’euros sur six ans, soit 46 millions d’euros investis par an et 10 millions supplémentaires chaque année par rapport au PPI 2015/2020 », précise la maire d'Avignon Cécile Helle. Ce PPI permet à la Ville d’investir, pour les six prochaines années, 484 euros par an et par habitant.

Un des plus gros postes de dépenses de ce plan réside dans la construction et rénovation d’écoles, avec 45 millions d’euros d’investissement. « Notre priorité numéro 1 pour la ville, c’est d’investir pour que nos enfants bénéficient d’un cadre scolaire sans cesse amélioré », détaille l’édile d’Avignon. En ce sens, la Ville va construire la future école Joly Jean, dans l’éco-quartier du même nom, pour un montant de 12 millions d’euros. Le bâtiment sera écoresponsable : économe en énergie, ossature bois, toiture végétalisée, cour arborée, sols perméables. 

Avignon : Matthieu Husser réalisera l'école Joly Jean

Les écoles existantes ne seront pas en reste. « Nous allons aussi procéder à la rénovation de l’école des Grands Cyprès dans les quartiers sud et de l’école Bouquerie-Ortolans en centre-ville », poursuit-elle.

De plus, 11 millions d’euros vont être investis pour l’extensions/réhabilitation de l’école Clos du Noyer, l’école Camille Claudel et l’école Sainte Catherine. 

47 millions d’euros pour la rénovation et la création de quartiers

L’amélioration de l’habitat passe aussi par l’embellissementdes quartiers intra et extra muros et la création de nouveaux. En cela, la municipalité va investir 47 millions d’euros. La requalification du cœur de ville sera poursuivie, pour un montant de 13,4 millions d’euros. « Nous avons en partie requalifié l’axe Carnot/Carreterie et allons poursuivre avec le réaménagement de la rue Thiers mais aussi la rue St-Agricol. Lieu emblématique de notre ville, les Halles seront rénovées pour un montant de 3,9 millions d’euros, mais aussi le parvis de la gare centre qui va devenir un espace arboré et ouvert, pour un montant de 6 millions d’euros », détaille Cécile Helle.

Avignon : la gare centre rénovée pour 2024

En extra-muros, les quartiers sud et nord-est, bénéficiant du NPNRU, vont poursuivre leur rénovation urbaine, pour un montant de 14,5 millions d’euros : transformation de la contre-allée du boulevard Charles de Gaulle en voie verte, réhabilitation et végétalisation du quartier de la Barbière, Grange d’Orel, Reine Jeanne, Saint-Chamand et Saint-Roch.

Enfin, des quartiers s’illustrant déjà en termes de développement durable vont être repensés pour accueillir de nouvelles populations : quartier Joly Jean, Bel Air, Avignon Confluence (près de la gare TGV) et quartier Gare de Montfavet.

Enfin, 3,5 millions d’euros seront consacrés à la rénovation de l’habitat dans l’hyper centre et le reste de la ville, dans la période 2020/2025.

Deux nouveaux postes de police

La politique de rénovation des quartiers va de pair avec le renforcement de la sécurité publique dans toute la ville. 53 millions d’euros seront consacrés à cette thématique, ainsi qu’à la propreté de la ville, le soin des espaces verts, la conception d’un budget participatif mais aussi la modernisation de services publics. Concernant la sécurité, 3,8 millions d’euros seront dédiés à deux nouveaux postes de police de proximité. « Dans le détail, l’actuel poste de police de Montfavet sera déplacé dans un local plus grand, mitoyen du poste de la police nationale et un autre poste mutualisé sera créé pour la Rocade », souligne la maire.

Œuvrer à la transition écologique de la ville

Autre priorité de la municipalité : engager davantage la ville dans la transition écologique, en favorisant les modes de déplacements doux, pour un investissement de 45 millions d’euros. « Nous souhaitons renforcer la présence des voies vertes et cyclables, et nous allons y investir 6 millions d’euros. L’itinéraire reliant les allées de l’Oulle et la Confluence va être prolongé, pour connecter le centre-ville au secteur Courtine et la gare TGV [1,9 millions d’euros, NDLR]. Nous allons rallonger le chemin des Canaux [2,9 millions d’euros, NDLR], mais aussi réaliser des aménagements sur l’axe cyclo-touristique de la Viarhôna [260 000 euros, NDLR], ainsi qu’une nouvelle piste cyclable de l’est au sud [185 000 euros, NDLR] », déclare Cécile Helle. 

Grand Avignon : ambitieuse modernisation des mobilités d'ici 2025

Parmi les autres actions envisagées : renouveau des faubourgs environnants (5,4 millions d’euros) et réintroduction de la nature en ville (13 millions d’euros).

36 millions d’euros pour la culture

Le secteur culturel sera aussi un axe important dans ce PPI. La mairie va y investir 36 millions d’euros. Deux nouveaux musées seront créés : les Bains Pommer et la Maison Taillandier (ouverture été 2024 et été 2025) ainsi qu’une friche artistique à La Cour des Doms, pour un investissement total de 10,3 millions d’euros. « Nous allons en parallèle rénover des équipements culturels comme la bibliothèque Jean-Louis Barrault (9,6 millions d’euros), mais aussi créer un nouveau lieu socio-culturel au Pont-des-Deux-Eaux [658 800 euros, NDLR] ». Des monuments du patrimoine culturel seront rénovés pour un montant de 11,27 millions d’euros : maison Jean Vilar, jardin du musée Calvet, jardin des Doms, Palais des Papes, Palais du Roure, Archives municipales.

Modernisation d’infrastructures sportives

Enfin, la Ville va investir 24 millions d’euros dans son offre sportive.Cela se traduira par un vaste Plan piscines, pour un montant de 14 millions d’euros : rénovation de la piscine Jean Clément, Chevalier de Folard, Pierre Reyne et Stuart Mill. Ensuite, 3,2 millions d’euros seront investis pour rénover différents équipements sportifs de la ville : gymnase Chevalier de Folard, Plaine des Sports, terrains de tennis, gymnase Martelle, salle Moretti, rénovation de la salle d’armes de Champfleury et mise en éclairage LED du gymnase de Champfleury.

Rénovation d'infrastructures sportives : Avignon en piste pour les Jeux 2024

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?