AccueilUrbanismeAvignon : un futur complexe hôtelier, place des Corps-Saints

Avignon : un futur complexe hôtelier, place des Corps-Saints

Le groupe èhôtels-Lyon va rénover l’église des Corps-Saints et la chapelle Saint-Michel d'Avignon pour les transformer en un complexe hôtelier de caractère.
Avignon : un futur complexe hôtelier, place des Corps-Saints
C. Plisson - L’église des Corps-Saints et la chapelle Saint-Michel font l’objet d’un projet d’hôtel de charme et de caractère, porté le groupe èhôtels-Lyon.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

Place réputée d'Avignon et animée pendant le Festival, la place des Corps-Saints va voir la création d'ici le printemps 2025 d’un hôtel de 22 chambres dans l’église des Corps-Saints et la chapelle Saint-Michel. Cette dernière abritera un grand salon, qui pourra être privatisé pour des événements. C’est le groupe èhôtels-Lyon qui est porteur de ce projet. « Notre but est de valoriser le patrimoine en lui donnant une nouvelle existence, avec une activité hôtelière pérenne », détaille Marianne Borthayre, présidente du groupe hôtellier, qui a également racheté l'hôtel des Monnaies et Niel.

Avignon : un tourisme haut de gamme à l’hôtel des Monnaies

La signature du projet a eu lieu le 18 mai dernier à la mairie d’Avignon. Le groupe créera deux Sociétés civiles immobilières : l'une pour l'acquisition auprès de Citadis de l’église des Corps-Saints et une autre destinée à la chapelle Saint-Michel, qui fera l’objet d’un bail emphytéotique d'une durée de cinquante ans et moyennant le versement d'une redevance annuelle de 2 500 euros. Le classement au titre des Monuments historiques sera demandé pour les deux lieux.

La maîtrise d’ouvrage sera assurée par les deux SCI, avec comme associé le groupe de mise en œuvre composé par la holding de participation et d’exploitation du groupe é-hôtels Lyon. La maîtrise d’œuvre sera confiée Didier Repellin, architecte en chef des Monuments historiques du cabinet d’architecture RL&A. Le studio Wokréa sera missionné comme architecte d’intérieur (Julie Mathias) et comme designer graphique (Wolfgang Kaeppner). Les travaux, d'un montant estimé de 4 millions d'euros, devraient démarrer fin 2023, après le dépôt du permis de construire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

Journal du 01 juin 2022

Journal du01 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?