AccueilArchitectureAvignon : un bâtiment durable en or pour Food'In Provence-Alpes-Côte d'Azur

Avignon : un bâtiment durable en or pour Food'In Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le pôle de services aux entreprises agroalimentaire Food'In Provence-Alpes-Côte d’Azur construit, sur Agroparc, un bâtiment totem qui vise la certification BDM or.
Avignon : un bâtiment durable en or pour Food'In Provence-Alpes-Côte d'Azur
A+ Architecture - A Avignon, Food'In s'installera dans un nouveau bâtiment qui visera le plus haut niveau de construction éco-responsable délivré par Envirobat BDM.

ArchitectureVaucluse Publié le ,

Plusieurs structures de soutien aux entreprises régionales de l’agroalimentaire se regrouperont sous un même toit début 2024. Leur nouvel immeuble vise le plus haut niveau de construction éco-responsable délivré par Envirobat BDM. La construction abritera les équipes de l’association régionale des industries agroalimentaires (Aria), le centre régional d’innovation et de transfert de technologie agroalimentaire (CRITT IAA) dirigé par Cyril Bertrand et l’organisme régional de formation de la filière (IFRIA). Ces trois structures employant 30 salariés, regroupées depuis quatre ans sous la bannière Food'In Provence-Alpes-Côte-d’Azur, accueilleront également l’Apecita, association pour l’emploi spécialisée dans les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire riche de six collaborateurs.

Pour répondre à son ambition de pôle d’excellence euroméditerranéen, le site accueillera sur 1 000 m2 de surface de plancher sur trois niveaux, des bureaux et plusieurs équipements au service des entreprises et de la formation (un fab Lab, un logistic Lab, un store Lab pour la réalisation d’espaces de vente expérimentaux temporaires, un virtual Lab pour des équipements digitaux de réalité augmentée au service de formation. Enfin, un open Lab dédié aux ateliers d’émergence collaborative lors de démarches d’intelligence collective).

Conception collective

Le projet débute par une feuille blanche confiée au personnel des quatre structures qui occuperont la structure. Tous les collaborateurs ont participé à des ateliers d’émergence collaborative, animés par le cabinet d’architectes d’intérieur Studio Loco d’Avignon, où les directions étaient absentes pour définir les meilleures conditions de praticité et de qualité de travail.

Résultat, l’ensemble des aménagements de bureaux répondent aux besoins ergonomiques générés par le télétravail et les réunions de consultants internes qui passent 50 % à 80 % de leur temps sur le terrain. Des espaces modulaires avec des cloisons amovibles favorisent le travail collaboratif, d’autres permettent de s’isoler sur des tâches nécessitant de la concentration quand certaines salles facilitent le confort pour des réunions.

Matériaux durables

Cet outil unique en France se veut également exemplaire pour sa construction. La partie nord adoptera un béton bas carbone pour opposer un mur au mistral tandis que le reste de l’immeuble emploiera le bois, tant pour sa structure, ses planchers, que son bardage. Des matériaux biosourcés type paille de riz et laine de bois assureront l’isolation. La brique de terre utilisée pour son inertie thermique constituera l'ensemble des cloisons. La taille des ombrières des fenêtres répondront à des calculs sur la position du soleil. Le toit accueillera des panneaux photovoltaïques pour permettre à l’immeuble à énergie positive d’atteindre la note maximale (niveau E4C2). Une pompe à chaleur air-eau assurera le chauffage. Pas de climatisation au profit d’humidificateurs adiabatiques pour assurer le refroidissement de l’air. Le parking offrira 17 places équipées de bornes de recharge sous des ombrières végétalisées.

Livraison pour début 2024

Le nouveau pôle prendra ancrage sur les nouveaux terrains débloqués par Agroparc, rue Henri-Paul Boudoy. L’équipe Food In, qui a pris Citadis comme assistant à maîtrise d'ouvrage, déposera le permis de construire cet été en vue d’une livraison au printemps 2024 après un an de travaux.

Le bâtiment conçu par A+ Architecture (Montpellier) coûtera 2,9 M€ HT dont 1,3 M€ HT provenant de la Région et la communauté d’agglomération. Le reste sera financé par un emprunt contracté par une SCI constituée par les trois entités de Food'In.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

Journal du 01 juin 2022

Journal du01 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?