AccueilUrbanismeAvignon : les archives départementales vont déménager à l'Agroparc en 2024

Avignon : les archives départementales vont déménager à l'Agroparc en 2024

L'achat du terrain sera voté lors de la séance plénière du conseil départemental de Vaucluse, le 20 septembre prochain. Dix-huit mois d'études seront nécessaires pour conceptualiser un bâtiment capable d'accueillir 40 kilomètres linéaires d'archives.
Avignon : les archives départementales vont déménager à l'Agroparc en 2024
N. Real - Une des chapelles du Palais des papes abrite une partie des archives départementales.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

Les dédales du Palais des papes cachent plusieurs trésors dont les milliers de références des archives départementales. Dans l'une de ses plus belles chapelles, généalogies ou documents administratifs sont répertoriés. Au total, ce sont quarante kilomètres linéaires de documents qui ne cessent de croître dans plusieurs bâtiments du Palais dont on ne peut pas pousser les murs.

Voilà des années que le déménagement des archives départementales est « dans les tuyaux ». Le 25 mars 2016, le conseil départemental avait alors exprimé sa volonté de construire un nouveau bâtiment pour les abriter. Il aura fallu deux ans au président du Département Maurice Chabert, et Elisabeth Amoros, vice-présidente en charge de la commission culture et patrimoine, pour boucler le projet et trouver un terrain qui réunisse les conditions d'accessibilité et de faisabilité du dossier.

Premier coup de pioche en 2023

C'est désormais chose faite. Le 20 septembre prochain, en séance plénière du conseil départemental, les élus voteront, sauf hiatus, l'achat d'un terrain à l'Agroparc, à côté du centre de gestion, pour 3,8 M€. Pour loger l'ensemble grandissant d'archives, il faudra « près de 20 000 m² de surface de plancher », explique Maurice Chabert. Le Grand Avignon sera également partie prenante de ce projet pour y déposer ses propres archives. La Ville d'Avignon étudie pour l'instant « une option ».

Un concours européen d'architectes sera lancé sitôt l'achat du terrain voté. Les services du Département estiment que 18 mois d'études seront nécessaires et pronostiquent un premier coup de pioche en 2023 pour une mise en service en 2024. Le coût du projet est lui estimé entre 30 à 40 M€.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?