AccueilEconomieAvignon : La maison partagée Flammarion, futur habitat pour les jeunes en difficulté

Avignon : La maison partagée Flammarion, futur habitat pour les jeunes en difficulté

L’association Loger Jeunes Vaucluse a imaginé la maison partagée Flammarion, un futur lieu de vie de cinq logements pour des jeunes ayant un projet personnel de développement vers l’emploi. Livraison prévue au dernier trimestre 2022.
Avignon : La maison partagée Flammarion, futur habitat pour les jeunes en difficulté
Bastien Richard Architecture - La maison Flammarion est un projet d’habitat collectif de cinq logements destinés à des jeunes de 18 à 30 ans en difficulté et ayant un projet personnel de formation ou d’emploi. Livraison prévue au dernier trimestre 2022.

EconomieVaucluse Publié le ,

Une maison à l’abandon, située au 5 impasse Flammarion à Avignon, va être entièrement réhabilitée pour y créer cinq logements destinés à des jeunes de 18 à 30 ans en difficulté sociale et ayant un projet d’insertion par l’emploi.

C’est le projet mis en place par trois associations : Loger Jeunes Vaucluse, la Mission Locale Jeunes du Grand Avignon et Habitat Alternatif Social (HAS), via la signature d’une convention tripartite. La maison à réhabiliter appartient à la Ville d’Avignon et l’association Loger Jeunes Vaucluse a signé un bail à réhabilitation de 32 ans, qui lui permet de louer le bien à la Ville. L’association réalisera les travaux à sa charge et à échéance du bail, la Ville récupérera la maison entièrement rénovée.

Les travaux de réhabilitation ont débuté en mars 2022 et devraient durer 9 mois, pour une livraison prévue au dernier trimestre 2022. La maîtrise d’ouvrage est assurée par Loger Jeunes Vaucluse, tandis que la maîtrise d’œuvre est confiée au cabinet Frédéric Passet (Nîmes). L’architecte choisi est Bastien Richard, auteur du permis de construire.

Une résidence pour favoriser le vivre ensemble à Entraigues-sur-la-Sorgue

La rénovation consiste à refaire tout l’intérieur de l’actuelle maison en créant un escalier intérieur et cinq logements : 1 T2 de 48 m2 en rez-de-chaussée ainsi qu’une pièce commune de 18,78 m2 au même niveau, et 4 T1 bis de 30 m2 chacun, dont deux en duplex. Des espaces de remises et un local technique sont également prévus. La surface habitable totale sera de 162 m2. La maison, de 200 m2 de plancher, se situe sur un terrain de 700 m2, qui va être aménagé avec un accès véhicule par l’impasse Flammarion et un accès pour les piétons via l’avenue de St Jean, à 10 minutes à pied du centre-ville d’Avignon.

Recherche de la meilleure performance énergétique

La future maison partagée Flammarion a pour ambition d’atteindre une performance énergétique exemplaire, de niveau BBC réno (Bâtiment basse consommation rénovation). « Des panneaux dual, c’est-à-dire solaires et photovoltaïques, permettront de fournir à la fois l’eau chaude, par le solaire, et également le chauffage via le photovoltaïque qui alimentera une pompe à chaleur. Tous les logements du premier étage disposeront du chauffage au sol tandis que le T2 du rez-de-chaussée sera chauffé par la pompe à chaleur. L’objectif est de réduire les consommations d’énergie et ainsi diminuer le reste à charge des jeunes accueillis », détaille Christian Lauvin, président de Loger Jeunes Vaucluse. Après travaux, la maison, actuellement en classement énergétique G, atteindra le niveau énergétique B.

Un projet d’accompagnement social

Au-delà du projet immobilier de réhabilitation, la maison partagée Flammarion a pour vocation d’accompagner des jeunes de 18 à 30 ans, vers la concrétisation de leur projet personnel de formation ou d’emploi, en vue de leur réinsertion sociale. « Pour cela, c’est Habitat Alternatif Social (HAS) qui se charge de l’accompagnement social, tandis que la Mission Locale Jeunes du Grand Avignon leur prodigue une aide à leur insertion professionnelle. Loger Jeunes Vaucluse s’occupe uniquement de la partie travaux », explique Christian Lauvin. La réhabilitation sera réalisée par des entreprises locales, en partie en chantier d’insertion.

Les Environneurs vont miser sur les espaces verts

Le coût total de l’investissement est estimé à 475 000 euros TTC, financé en partie par des subventions publiques de plusieurs collectivités (l'Etat avec le Prêt locatif aidé d’intégration, Grand Avignon dans le cadre du Plan Local de l’Habitat, la Région Sud Paca dans le cadre des Contrats Régionaux d’Équilibre Territorial et le département de Vaucluse dans le cadre du Plan Départemental de l’Habitat).

Le reste du financement est assuré par un prêt à la Caisse des Dépôts et Consignations, du mécénat (Fondation Vinci pour la Cité, Fondation du Crédit Agricole Alpes Provence, Fondation Caisse d’Épargne, etc.), un soutien de la Fondation Abbé Pierre, et enfin par les fonds propres de Loger Jeunes Vaucluse. De plus, l’association a lancé une campagne de financement participative, le 22 mars 2022 à l’occasion de la pose de la première pierre, accessible sur le site des « Petites Pierres ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?