AccueilBTPAvignon : l'institut Saint-Ange se modernise

Avignon : l'institut Saint-Ange se modernise

L'institut médico-éducatif Saint-Ange d'Avignon a engagé depuis deux ans un grand chantier de rénovation et de reconstruction… et ce n'est pas fini.
Avignon : l'institut Saint-Ange se modernise
A. Ricci - La deuxième tranche des travaux devrait être livrée en fin d'année.

BTPVaucluse Publié le ,

Quatre tranches de travaux… C'est le tempo voulu pour réhabiliter totalement l'institut médico-éducatif Saint-Ange d'Avignon géré par l'association Fouque. Cette structure accueille et accompagne 125 enfants, âgés de 2 à 20 ans, présentant une déficience intellectuelle, des troubles psychiques ou psychiatriques, des troubles de l'autisme ou encore du polyhandicap.

La tranche 1 a été livrée au printemps 2018, la tranche 2 le sera en décembre. Ces deux tranches ont vu la construction de trois bâtiments neufs - 3 000 m2 comprenant internat, gymnase, établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP) - et la restructuration complète d'un bâtiment existant avec le pôle soin.

Dans le détail, « les travaux ont permis la création d'un nouvel internat, avec une capacité d'accueil de dix enfants supplémentaires ; d'un studio d'autonomie ; la reconstruction de l'EEAP Galatéa, avec l'ajout de pièces de repos, d'une salle de bains, d'une salle à manger, d'une salle d'activité pour chacun des groupes ; la création d'un multi stadium, espace extérieur pour activités sportives ; et d'un gymnase. Cet agrandissement et cette remise en conformité sont également accompagnés de la création d'un pôle soins regroupant de façon fonctionnelle le service médical et tous les rééducateurs des services », explique Jean-Marc Bluteau, architecte.

Tranche 3 et 4 à venir

Les études complémentaires des tranches 3 et 4 (2 500 m2 de rénovation, 1 500 m2 de constructions neuves) sont en cours. Les appels d'offres devraient être lancés au printemps 2019. Le démarrage des travaux de la tranche 3 est programmé pour l'été 2019. Elle prévoit la réhabilitation et la construction de nouveaux locaux pour l'espace de préprofessionnalisation et de formation professionnelle, la construction d'un pôle restauration et, peut-être, la destruction d'une partie de l'aile est du château, suivant le résultat des études en cours. La tranche 4 est envisagée pour 2020. Elle entend réhabiliter les locaux existants d'activités éducatives, des unités d'enseignements et du pôle administratif.

Environ 14,1 millions d'euros

La maîtrise d'ouvrage, l'association Fouque, a confié la maîtrise d'œuvre aux architectes Jean-Marc Bluteau et Walid Nassif. En termes de coût, la tranche 1 (internat et gymnase) représente 3,7 millions d'euros, la tranche 2 (EEAP Galatéa et pôle soin) 3,1 millions d'euros, la tranche 2 bis VRD (voirie et réseau divers), 800 000 euros, soit un total de 7,6 millions d'euros. Le coût des tranches 3 et 4 est estimé à environ 6,5 millions d'euros pour la rénovation du pôle technique et formation ainsi que la rénovation des anciens locaux.

Pour Jean-Marc Bluteau, « nous avons poursuivi des objectifs multiples : répondre aux attentes des utilisateurs, enfants, familles, personnel, en termes d'ergonomie pour faciliter la prise en charge ; s'intégrer à une zone naturelle avec des bâtiments bastidières ; s'adapter aux moyens financiers de la maîtrise d'ouvrage. » Les bâtiments respectent la RT 2012, les règles sismiques avec des fondations spéciales et sont accessibles à 100% aux personnes à mobilité réduite.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?