AccueilBTPAvignon : bientôt de nouveaux locaux pour la pépinière Créativa

Avignon : bientôt de nouveaux locaux pour la pépinière Créativa

Créativa, la pépinière d’entreprises du Grand Avignon, étend ses locaux situés sur le technopôle Agroparc, à Avignon. Les travaux en cours doivent se terminer en avril 2022.
Avignon : bientôt de nouveaux locaux pour la pépinière Créativa
C. Plisson - Le bâtiment vise l’obtention du label BDM argent.

BTPVaucluse Publié le ,

Créativa s’agrandit. La pépinière d’entreprises du Grand Avignon, plus grande pépinière généraliste de Provence-Alpes-Côte d’Azur, bénéficiera d’ici mai 2022 d’un nouveau bâtiment sur le technopôle Agroparc à Avignon où elle est implantée. Il se situe à côté de l’édifice Pierre Thomas existant dans lequel Créativa concentre une partie de ses services, et qui fait l’objet d’une rénovation. Le chantier a démarré en février 2021 et devrait se terminer fin avril 2022.

Agroparc : Créativa agrandit ses locaux

Les espaces intérieurs et extérieurs du nouveau bâtiment ont été pensés pour favoriser l’ouverture vers l’édifice Pierre Thomas, afin de favoriser les échanges des entreprises et usagers qui seront installés dans ces deux entités. « L’entrée principale se situera au sud et permettra de rejoindre facilement le bâtiment Pierre Thomas. Le hall d’entrée, spacieux et en double hauteur, sera lumineux, grâce à une verrière située en toiture. La cour intérieure communiquera directement avec celle de Pierre Thomas », souligne Anaïs Denante, architecte au cabinet Arpège Architecture, maître d’œuvre de ce projet à 4,2 M€ sous la maîtrise d'ouvrage du Grand Avignon.

L'architecte a fait en sorte de réaliser un bâtiment avec le plus d’usages différents : deux salles de réunion en rez-de-chaussée, 60 bureaux de différentes surfaces et six ateliers en location dédiés à l’accueil de nouvelles entreprises, ainsi que des espaces communs (reprographie, tisanerie). Le nouveau bâtiment aura une surface de 2 298 m2, sur un terrrain d'une emprise de 6 470 m2.

Des espaces avec le maximum de lumière

« Certains travailleurs nous ont indiqué que les bureaux du premier bâtiment étaient trop sombres. Un soin particulier a donc été apporté à la luminosité intérieure avec des fenêtres plus nombreuses et des ouvertures extérieures plus grandes afin d’améliorer leur confort de travail », ajoute l'architecte. Les fenêtres des bureaux disposeront de lames brise-soleil, qui bloqueront le rayonnement solaire l’été et laisseront entrer la lumière l’hiver.

Le futur bâtiment comptera une terrasse à l’étage, se trouvant à côté du R+1 du hall. Une grande baie vitrée permettra à la fois d’y accéder et d’apporter un maximum de soleil.

Être un modèle en matière énergétique et environnementale

Le nouveau bâtiment, dont les travaux sont actuellement avancés à hauteur de 65 %, se veut aussi une vitrine de l’exemplarité énergétique : installation d’une pompe à chaleur double flux, isolation extérieure réalisée à base majoritaire de polystyrène complété de liège et utilisation au maximum de matériaux bio-sourcés. L’édifice vise l’obtention du label BDM (Bâtiments durables méditerranéens) argent.

Des espaces extérieurs végétalisés seront disposés tout autour du bâtiment. La cour intérieure comprendra une terrasse en platelage bois. Un boulodrome ombragé fera la jonction entre cette cour et l’actuel bâtiment Pierre Thomas. Afin que les usagers puissent profiter au maximum des extérieurs, ceux-ci seront aménagés avec des tables, banquettes, bancs et tabourets. Le parking extérieur, de 72 places, dont 36 avec treilles métalliques végétalisées, sera arboré et disposera de bornes de recharge électrique. Les cheminements piétons seront indiqués et protégés des entrées et sorties véhicules. Un local à vélos de huit places sera également implanté.

« Ce nouveau bâtiment apportera plus de confort aux usagers en termes d’équipement et d’aménagement. Le site sera plus dense, ce qui permettra une meilleure gestion des flux humains et matériels. Tous les occupants vont pouvoir se croiser, se poser et échanger, en intérieur comme en extérieur. Cela permettra de redynamiser la vie de Créativa. En tant que pépinière, elle pourra davantage se concentrer sur l’accompagnement des entreprises via des animations et ateliers proposés, et leur permettre de travailler davantage leur posture entrepreneuriale », se félicite, Laurence Dentaud, directrice de Créativa.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2022

Journal du26 janvier 2022

Journal du 19 janvier 2022

Journal du19 janvier 2022

Journal du 12 janvier 2022

Journal du12 janvier 2022

Journal du 05 janvier 2022

Journal du05 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?