AccueilEconomieAvec sa nouvelle unité, Ateliers Bio de Provence met doublement la main à la pâte

Avec sa nouvelle unité, Ateliers Bio de Provence met doublement la main à la pâte

Cinq millions d'euros ont été investis par la société pour se doter d'une usine écologique de fabrication de pâtes, raviolis et quenelles biologiques. Le site a été inauguré le 5 novembre.

EconomieVaucluse Publié le ,

A force de grandir et d'étoffer son outil de production, Ateliers Bio de Provence a fini par se retrouver à l'étroit. En treize ans, son dirigeant, Philippe Darcas qui l'a reprise en 2005, l'a portée de 400 000 euros à 4,8 millions d'euros de chiffre d'affaires et de 4 à 32 collaborateurs ! Mais la société peut désormais voir très loin avec l'unité inaugurée ce 5 novembre dans la zone Bellecour à Carpentras, près de ses anciens locaux de 1 200 m2.

Le bâtiment de 3 000 m2 représente un investissement de 5 millions d'euros et va permettre la mise en œuvre de solutions visant à produire pâtes fraîches et raviolis 100 % biologiques le plus écologiquement possible. Charpente bois, panneaux solaires pour favoriser l'autoconsommation, récupération des flux d'énergies fatales, production d'azote pour conditionner les produits sur place, réduction des nuisances sonores… Bpifrance et la Région ont appuyé le projet, dessiné par Apache Architectes, basé à Apt et Montpellier. Labellisée « Bio Entreprise Durable » depuis juillet 2019, la société va se doter en plus d'une cuisine pour travailler ses farces avec des produits saisonniers, sa gamme intégrant déjà petit épeautre, aubergines, tomates séchées, basilic... tous estampillés biologiques.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?