Fermer la publicité

Aubagne : le Chronobus revient en scène

Bouches-du-Rhône le - - Urbanisme

Aubagne : le Chronobus revient en scène
STOA - Ce nouveau bus aura une fréquence de 10 minutes toute la journée avec un temps de parcours de 10 à 15 minutes entre la gare d'Aubagne et l'Agora.

La société publique locale (SPL) Façonéo vient de lancer une nouvelle consultation pour sélectionner les groupements de concepteurs qui piloteront la réalisation du Chronobus, le bus à haut niveau de service (BHNS) qui doit relier la gare d'Aubagne et la zone des Paluds (6,4 km). Un projet dont le coût est estimé à 23 millions d'euros HT.

22,998 millions d'euros HT : c'est le montant prévisionnel des travaux d'aménagement du « Chronobus », le bus à haut niveau de service (BHNS) d'Aubagne. Complémentaire du Val'Tram, le tramway périurbain appelé à relier Aubagne à La Bouilladisse, ce BHNS doit relier la gare d'Aubagne et la zone des Paluds, l'un des principaux poumons économiques de l'agglomération aubagnaise (7.300 emplois sur 120 ha).


Lire aussi : Pays d'Aubagne : le Val'Tram revient en piste


La société publique locale (SPL) Façonéo qui pilote le projet pour le compte du pays d'Aubagne, l'un des six territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP), vient de lancer une consultation de maîtrise d'œuvre pour sélectionner les groupements de bureaux d'études et d'architectes-urbanistes qui prendront en charge la réalisation de cet axe de transport de 6,4 kilomètres.

Ce BHNS partira de la gare ferroviaire dans le centre-ville pour desservir le pôle économique en suivant l'itinéraire de la ligne de bus actuelle N°1 jusqu'au terminus de la Plaine de Jouques, situé sur la commune de Gémenos. Le projet qui desservira 12 stations empruntera les voies routières et les carrefours existants qu'il faudra réaménager. Ce nouvel axe de transport collectif ne sera en site propre que sur environ un tiers de son tracé (2,2 km).

L'insertion du BHNS s'accompagnera da la création de pistes cyclables en voie partagée ou en voie dédiée modes doux. L'opération impliquera également la mise en accessibilité des arrêts de bus et des cheminements PMR (personnes à mobilité réduite), ainsi que la création d'un parc relais sur la route de Gémenos, à proximité de la bretelle d'accès à l'autoroute A52.

Le matériel roulant est déjà connu : il s'agit de bus hybrides GNV (gaz naturel pour véhicule) qui seront déployés dès l'été 2020 sur le réseau aubagnais et viendront équiper la ligne du Chronobus une fois cette dernière terminée.

Travaux en 2022

Ce nouveau bus aura une fréquence de 10 minutes toute la journée avec un temps de parcours de 10 à 15 minutes entre la gare d'Aubagne et l'Agora, le centre de congrès niché au milieu de la zone des Paluds. Le commune et AMP tablent sur une fréquentation de 3 200 voyageurs par jour à l'horizon 2023, soit une augmentation de 28% par rapport à la situation actuelle.

Après le choix des maîtres d'œuvre prévu pour cet automne, l'année 2021 sera consacrée aux études d'avant-projet qui serviront de support au dossier d'enquête publique. Cette dernière et la déclaration d'utilité publique (DUP) sont attendues pour le printemps 2022 en vue d'un lancement des travaux à l'été suivant. Suivront quinze mois de chantier pour une mise en service programmée pour le second trimestre 2024.

Rappelons que ce projet de BHNS a déjà fait l'objet de deux études de faisabilité en 2017 par le tandem Systra/Transitec et en 2019 par le groupement Artelia/STOA/Iris Conseil.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer