Fermer la publicité

Arlette Fructus : "Je suis pour un processus d'élaboration partagée du PLH métropolitain"

Bouches-du-Rhône le - - Territoires

Arlette Fructus : "Je suis pour un processus d'élaboration partagée du PLH métropolitain"
D.R. - La vice-présidente de la métropole souhaite engager une "dynamique collaborative"

Vice-présidente de la métropole Aix-Marseille Provence en charge de l'habitat, du logement et de la politique de la ville, Arlette Fructus doit faire acter ce 30 juin par une délibération cadre la méthode qu'elle compte appliquer pour l'élaboration du PLH (Programme local de l'habitat) métropolitain, un de ses principaux objectifs. Et nous dévoile son état d'esprit et en esquisse les grandes lignes.

TPBM : Dans une de vos premières déclarations en tant que vice-présidente de la métropole Aix-Marseille Provence, vous avez annoncé vouloir vous appuyer sur les conseils de territoire jusqu’en 2020 pour construire la politique métropolitaine en matière d'habitat. Par peur de fragiliser ce nouveau dispositif de gouvernance déjà si difficile à mettre en place ?  
Arlette Fructus : Je n’ai peur de rien, mais il est de notre responsabilité, à nous, responsables et élus de la métropole de réussir ce passage et ce d’autant plus que les sujets de la politique de la ville et de l’habitat qui m’ont été confiés, sont essentiels. C’est pourquoi je suis pour un processus d’élaboration partagée et adepte d’une méthode rassemblant tout le monde dans une même dynamique collaborative, seuls gages du succès. Attention, nous ne sommes pas là en mode prévention, mais bien en mode action. Quand on sait comme moi combien il est complexe d’élaborer un PLH [Plan local de l'habitat, ndlr] à l’échelle communale comme intercommunale, on mesure d’autant mieux l’ampleur de la tâche au niveau métropolitain.

Vous évoquiez lors de cette même déclaration, à propos du futur PLH métropolitain, un objectif de 12 000 logements à construire par an. Est-ce réaliste?
Dans cette période transitoire, on ne part pas de rien et pour réussir cette élaboration, il faut donc compter sur les six PLH précédents des ex-intercommunalités. Ce qui donne, si on les additionne, ce chiffre de 12 000 logements. Celui-ci doit-il être repensé en fonction de l’équilibre territorial et de la répartition des offres de transports et d’emplois ? C’est pour y répondre que je suis convaincue qu’il faille procéder ainsi, même si cela prend un peu de temps, et confronter en particulier les diagnostics des uns et des autres et les spécificités de chaque territoire.

Concrètement, comment comptez-vous procéder ?
J’ai réuni récemment les représentants des conseils de territoire en charge de l’habitat et de l’urbanisme et spécialistes de ces questions. Chacun a pu faire part et croiser ses analyses et ses besoins, et le 30 juin, le conseil métropolitain doit acter par un vote et une délibération cadre ce régime provisoire et cette méthode de faire, seule démarche possible si on veut qu’au final tous adhèrent avec chacun le sentiment de s’y retrouver. Tout l’enjeu est de trouver une problématique unique pour des territoires divers ayant chacun leurs propres problématiques. Il faudra notamment veiller aussi à faire coïncider les objectifs de rénovation urbaine avec ceux de production de logements.

Lisez la suite de cette interview exclusive de celle qui est aussi présidente de la commission habitat, foncier et urbanisme à la région et adjointe au maire de Marseille en charge de l’habitat, de la politique de la ville et de la rénovation urbaine, dans le numéro 1138 de TPBM à paraître le 13/07/16.




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer