AccueilEconomieArbâts, la Scop qui pousse

Arbâts, la Scop qui pousse

Sylvain Fayet, Camille Duprey du Vorsent, Sébastien Debuisson et Fabien Lopez ont créé la Scop « Les Arbres bâtisseurs » il y a tout juste 10 ans. Aujourd'hui, deux des membres fondateurs ont quitté la structure mais la société coopérative de production reste en perpétuelle croissance. Elle compte 12 salariés - dont deux cogérants - et réalise un chiffre d'affaires d'un peu plus d'un million d'euros.
Arbâts, la Scop qui pousse
Arbâts - L'équipe de la Société coopérative de production Les Arbres bâtisseurs.

Economie Publié le ,

En janvier 2006, soutenus par la pépinière Inter-Made* dans le cadre du dispositif starter, les quatre membres fondateurs se regroupent en association : ils créent « Ecoavenir ». Au sein de la structure associative, ils organisent à Marseille des café-rencontres sur le thème de l'écoconstruction. Peu à peu, un second projet germe au sein du groupe. L'envie de travailler ensemble, dans un domaine d'activité qui les passionne, naît. Toujours soutenus par la pépinière Inter-Made, ils préparent les détails opérationnels.

De l'idée à la réalisation

En 2007, ils décident de s'installer à leur compte dans un territoire plus en phase avec leur projet : la destination sera les Alpes-de-Haute-Provence. Dans un hangar au confort spartiate, ils installent leur atelier à Saint-Martin-les-Eaux. L'activité de la société coopérative de production « Les Arbres bâtisseurs » (Scop Arbâts) se lance. Très vite, ils doivent faire face à la multiplication des commandes, les embauches deviennent obligatoires. « La première année, nous avons été surpris par le développement de la société. Le passage de quatre à six était vital » précise Sylvain Fayet, cogérant de la Scop Arbâts.

En 2010, l'équipe des Arbâts loue un nouveau bureau dans la zone de Pitaugier à Mane et laisse la partie atelier à Saint-Martin-les-Eaux. L'entreprise poursuit sa croissance, de nouveaux salariés viennent grossir les rangs de la Scop.

En 2015, Arbâts compte neuf salariés mais avec le déménagement prévu dans un atelier relais plus grand dans la zone d'activité des Chalus à Forcalquier, les deux cogérants, Sylvain Fayet et Camille Duprey du Vorsent, anticipent et embauchent trois nouveaux salariés. Ils investissent également 100 000 € euros dans du matériel pour gagner en confort d'exécution.

Et demain ?

Aujourd'hui, Sylvain Fayet assure que la Scop Arbâts est à nouveau à la croisée des chemins : « Le virage de l'entreprise artisanale à la PME se profile chaque jour davantage ». Il poursuit :

« D'autant que dans notre domaine d'activité, les entreprises se structurent souvent à 30 salariés. Mais avec un effectif supérieur, nous devrons également nous doter de nouveaux services, un bureau d'études en interne par exemple. Nous n'y sommes pas encore mais sommes bien obligés d'y réfléchir par anticipation. »

Les Arbres bâtisseurs envisagent de diversifier leur activité, jusque là très orientée « construction », pour tendre vers des réalisations de types aménagements intérieurs en bois (escaliers…), sans toutefois perdre de vue leur cœur de métier.

* Incubateur d'entreprises sociales et solidaires basé à Marseille.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?