AccueilBTPAppels d'offres : les fédérations de la construction et des travaux publics lancent un observatoire

Appels d'offres : les fédérations de la construction et des travaux publics lancent un observatoire

Un observatoire régional des appels d'offres va être lancé cet été par la Fédération régionale du bâtiment et la Fédération régionale des travaux publics de Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec l'aide de la Cellule économique régionale de la construction.

BTP Publié le ,

Où sont passés les appels d'offres ? Avec les élections municipales, puis cantonales et régionales, la profession avait prévu une baisse logique de la commande publique en 2020 et 2021. Mais la Covid-19 a bloqué les projets d'aménagement du territoire… Et le plan de relance du gouvernement ne « produit pas les effets escomptés en matière de commande publique », regrette Frédéric Tomasella, président de la Fédération régionale des travaux publics de Provence-Alpes-Côte d'Azur. C'est pourquoi, avec l'ensemble de la profession et particulièrement la Fédération régionale du bâtiment, elle entend lancer un observatoire original. Ce projet a été confié à la Cellule régionale de la construction. Il devrait voir le jour au début de l'été, sous la forme d'un site internet. On pourra y retrouver, par collectivité, le nombre et la nature des appels d'offres passés et ainsi savoir si la commune investit dans ses infrastructures ou non. La fédération entend espère relancer le dialogue avec les collectivités et comprendre les raisons des blocages. Afin de les dépasser et de relancer les chantiers.

La FRTP Paca, qui représente près de 900 entreprises pour 25 000 employés et 4,8 milliards d'euros de chiffres d'affaires, est inquiète sur la pérennité de l'activité à moyen terme. Chiffres en mains, Frédéric Tomasella confirme un « trou d'air » dans la commande publique. « Sur les quatre premiers mois de l'année nous enregistrons une baisse de 21 % en comparaison avec 2017, 2018 et 2019 », souligne-t-il. L'observatoire de la profession note une baisse de 29 % sur avril en Paca, contre 17 % en France. « Nos entreprises se posent des questions sur l'avenir », insiste Frédéric Tomasella.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?