AccueilBTPAntibes : dernière ligne droite pour Le Provençal

Antibes : dernière ligne droite pour Le Provençal

Après une longue période de préparation, le groupe Caudwell vient de confier à Vinci Construction France la réhabilitation complète de l'ancien palace. La renaissance est attendue pour fin 2023.
Antibes : dernière ligne droite pour Le Provençal
Groupe Caudwell - Un nouveau chantier de deux ans et demi vient de s'ouvrir pour réhabiliter Le Provençal.

BTPAlpes-Maritimes Publié le ,

Renaissance définitive en vue pour l'ancien palace Art Déco de Juan-les-Pins... En charge de sa destinée depuis plusieurs années et après avoir mené différents travaux de mises aux normes et de confortement puis réalisé des premiers aménagements (une galerie commerciale), le groupe britannique Caudwell vient de donner un coup d'accélérateur à la réhabilitation du Provençal.

A la suite d'une consultation lancée l'année dernière, le maître d'ouvrage a confié aux équipes de Vinci Construction France et à sa filiale azuréenne Triverio Construction un marché en entreprise générale. Il porte sur la transformation du Provençal en une résidence de très grand luxe, comportant quelque 35 à 40 appartements ainsi que sur la réhabilitation de ses parties historiques dont notamment les façades. Un projet mis au point par Affine Design, agence d'architecture internationale spécialisée dans la création et la rénovation de palaces.

Antibes : chantier au long cours pour le Provençal

Intervention de Plendi by Vinci Construction

Le marché, d'une durée de 30 mois, va permettre de redonner complètement vie fin 2023 à ce bâtiment emblématique de la Côte d'Azur, construit à la fin des années 1920 sur les plans de l'architecte Roger Séassal. Fermé dans les années 70, il était ensuite tombé peu à peu à l'abandon.

« Il s'agit d'une réhabilitation lourde qui va nécessiter de poursuivre les travaux de renforcement de la structure pour répondre au changement d'usage mais aussi d'engager des travaux spécifiques de restauration, liés à un ouvrage historique », confirme Laurent Nauche, le directeur délégué Côte d'Azur de Vinci Construction France.

Pour mettre en œuvre ces différents savoir-faire, Triverio Construction va être assisté de Plendi, la société de Vinci Construction France dédiée aux réalisations d'exception dans les domaines de l'hôtellerie de luxe et de l'immobilier de prestige. Le chantier, qui vient de s'engager, nécessitera, pendant les périodes les plus actives, des effectifs et moyens conséquents : une centaine de personnes en phase gros œuvre puis environ 300 personnes lors de la réalisation des corps d'état techniques et architecturaux.

Réhabilitation en BIM

Une grue de 45 m a été installée sur le chantier et suivra la mise en place d'un échafaudage de 35 m de haut en façade. Le n°1 français du BTP a également prévu de faire appel à une sous-traitance locale.

A noter que ce projet global de réhabilitation va être exécuté en BIM, une démarche qui a nécessité une modélisation numérique préalable complète du bâtiment mais dont l'avantage va être d'optimiser les choix techniques et leur mise en oeuvre au niveau du traitement des fluides et des réseaux par exemple.

Avec cette opération et après avoir engagé la réhabilitation-extension de l'hôtel Carlton à Cannes à laquelle prennent part également les équipes de Plendi, Vinci Construction France va mener un nouveau projet de réhabilitation d'un lieu emblématique de l'histoire de la Côte d'Azur. Pour le groupe Caudwell, il s'agit de la concrétisation de ses projets antibois après la réalisation des résidences de grand luxe Parc du Cap (88 appartements) et Les Oliviers (six appartements).

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?