Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Chambre régionale des comptes Alpes-de-Haute-Provence : le Département appelé à baisser ses dépenses d'investissement

le - - Territoires

Alpes-de-Haute-Provence : le Département appelé à baisser ses dépenses d'investissement
H. Saveuse - La Chambre régionale des comptes a demandé, dans son rapport, au département de baisser ses dépenses d'investissement.

La Chambre régionale des comptes a rendu le 22 mars son rapport concernant la gestion du Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence sur la période 2011-2016. Sa conclusion ? Peut mieux faire.

Dans un rapport de 56 pages, la Chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d'Azur enjoint le Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence à poursuivre ses efforts sur les dépenses de fonctionnement et à baisser celles d'investissement. « Un rythme d'investissement de 50 M€ par an n'est pas soutenable pour les finances départementales. » En effet, d'après l'autorité de contrôle, « le niveau de dépenses d'investissement (hors remboursement des emprunts) permettant de ne pas augmenter l'endettement se situe plutôt entre 35 et 40 M€ .»

Maintenir un investissement élevé pour continuer à soutenir l'économie du territoire*, supporter la baisse de la Dotation globale de fonctionnement et faire face à l'augmentation des dépenses sociales : l'équation est difficile pour le département. Pour autant, la Chambre régionale des comptes se veut rassurante : « L'encours de la dette du département s'élève à la fin de l'exercice 2016 à 138 M€, ce qui représente 5,1 années de capacité d'autofinancement brut. Si elle est plus élevée que pour la moyenne des départements de la strate (852€ par habitant en 2016 contre 655 € en moyenne), la dette ne constitue pas encore un sujet d'inquiétude. » Elle complète et prévient : « L'année 2016 semble témoigner d'une stabilisation de la situation, il appartient au département de rester vigilant pour préserver ses équilibres financiers. » La Chambre régionale des comptes lui recommande de recentrer ses dépenses d'investissement sur ses compétences obligatoires.

Un retour à la durée annuelle légale du travail pour les agents

Du côté de la gestion des ressources humaines, la Chambre régionale conseille de respecter la durée légale de travail : « Pour réaliser des économies, la principale marge de manœuvre réside dans le retour à la durée annuelle légale du travail, fixée à 1607 h ». Actuellement les agents bénéficient de congés supplémentaires par rapport à ce que la réglementation autorise.

Enfin, elle préconise au Département de revoir la gestion de sa stratégie patrimoniale. Aucune base de données réunissant l'ensemble des informations utiles « à toute politique immobilière » n'existe à ce jour. Le département se dotera d'un nouvel outil lui permettant de piloter cette politique publique dès 2019.

* Le niveau de dépenses d'équipement par habitant s'établit à 287 € contre 196 € en moyenne pour les départements de même strate entre 2011 et 2015.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer