AccueilUrbanismeAlpes-de-Haute-Provence : la passerelle himalayenne au-dessus de la Durance opérationnelle d'ici mai 2022

Alpes-de-Haute-Provence : la passerelle himalayenne au-dessus de la Durance opérationnelle d'ici mai 2022

Cet été, les touristes du Val de Durance pourront emprunter, à pied ou à vélo, un nouvel itinéraire pour rallier les communes de Volonne et Château-Arnoux-Saint-Auban. La passerelle himalayenne sera livrée d’ici mai 2022.
Alpes-de-Haute-Provence : la passerelle himalayenne au-dessus de la Durance opérationnelle d'ici mai 2022
BM Engineering - La passerelle himalayenne devrait être livrée d’ici le mois de mai 2022.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Le chantier de construction de la passerelle himalayenne, qui enjambe la Durance au niveau des communes de Volonne et de Château-Arnoux-Saint-Auban, projet phare de l’aménagement écotouristique de la retenue de l’Escale porté par Provence Alpes Agglomération, va bon train. Les travaux qui s'élèvent à 744 652 € ont démarré en novembre 2021 et devraient se poursuivre jusqu’en mai 2022.

Durance : 1 million d'euros de travaux d'aménagement pour la retenue de l'Escale

A ce jour, les fondations creusées à 18 mètres de profondeur et les ancrages des câbles porteurs, qui serviront à maintenir les culées du pont suspendu, long de 98 mètres, ont été installés par le groupement constitué des entreprises Joly et Philippe (mandataire) et Eiffage route (Malijai). D’ici quelques jours, le chantier entrera dans une nouvelle phaseavec l’assemblage progressif des câbles et mâts de la passerelle.

Renforcer l’attractivité touristique du Val de Durance

Outre l’aménagement de la passerelle, le projet l’aménagement écotouristique de la retenue de l’Escale prévoit la création de nouveaux cheminements doux ainsi que la mise en place d’aires de découverte, des supports d’interprétation et des équipements dédiés à l’observation naturaliste. De nouveaux aménagements touristiques produits par le groupement Eiffage route-Malijai (mandataire) et La Compagnie des forestiers.

Réalisé sous maîtrise d’œuvre du groupement constitué par le bureau d’étude niçois spécialisé dans l’aménagement de sites naturels Ecoxygène (mandataire) et BM Engineering, ce projet vise « à renforcer l’attractivité touristique du Val de Durance, à favoriser l’accueil des publics et à valoriser la biodiversité de ce site naturel remarquable » selon la collectivité, maître d’ouvrage.

L’opération qui s’élève à 1 284 750 €, dont 985 992,50 € HT de travaux, sera financée à 73 % via des subventions. Retenue dans le cadre du programme espace Valléen Durance Provence 2015-2020, elle est soutenue par l’Union Européenne via le Programme interregional du Massif des Alpes (POIA-FEDER) à hauteur de 300 000 €, par l’Etat via le CIMA-FNADT pour 89 854 €, la Dotation de soutien à l'équipement local (DSIL) pour 203 761 € et la Dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) pour 200 000 €. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur participe, quant à elle, à hauteur de 80 000 € et le Département des Alpes-de-Haute-Provence 75 000 €.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?