AccueilUrbanismeAix-en-Provence : lancement d'un marché global de performance pour la faculté d’économie et de gestion
A LA PELLE

Aix-en-Provence : lancement d'un marché global de performance pour la faculté d’économie et de gestion

Aix-Marseille Université cherche le groupement de concepteurs-constructeurs qui prendra en charge la réalisation et l’exploitation de l’éco-campus de la Pauliane. Un écrin destiné à regrouper les 3 000 étudiants en économie-gestion du pôle aixois.
Aix-en-Provence : lancement d'un marché global de performance pour la faculté d’économie et de gestion
Aix-Marseille Université - Une vue de la MEGA, première brique du nouvel éco-campus de la Pauliane.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Aix-Marseille Université (AMU) vient de lancer une consultation pour sélectionner le groupement de concepteurs-constructeurs* qui prendra en charge la réalisation et l’exploitation de l’éco-campus de la Pauliane, dans les quartiers sud d'Aix-en-Provence. Le projet développé par le truchement d’un marché global de performance (MGP) constitue la dernière opération financée dans le cadre du volet aixois du plan Campus.

Il prévoit la construction à l’horizon 2025 d’un bâtiment de quelque 11 200 mètres carrés de plancher destiné à accueillir la faculté d’économie et de gestion (FEG). Cet écrin labélisé BDM « Or » visant le niveau de performance E3-C1 devrait voir le jour sur la parcelle qui jouxte MEGA (Maison de l’économie et de la gestion d’Aix), le pôle de recherche en économie et gestion mis en service en 2020 par AMU (2 950 m2 de surface de plancher). Il regroupera des salles d’enseignement, une bibliothèque, les bureaux de l’administration de la FEG et une cafétéria gérée par le Crous. Au total, le site devrait accueillir les 3 000 étudiants du pôle aixois d’économie/gestion.

Un devis de 29 M€ HT

Le groupement lauréat du MGP devra également prendre en charge la restauration de la bastide (700 m2) qui trône au milieu du site ainsi que la déconstruction des annexes.

Le montant des travaux estimé à 29 millions d’euros HT. Le financement sera pris en charge par AMU via un emprunt à taux réduit souscrit auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI).

AMU retiendra les trois à quatre groupements admis à participer au dialogue compétitif au mois d’avril. Celui-ci se déroulera jusqu’au mois d’octobre en vue d’une remise des offres à la fin 2022. Le lauréat sera retenu dans la foulée au début 2023. Le marché devrait démarrer au printemps 2023 pour une durée de onze ans. Les travaux de construction devraient commencer au début 2024 en vue d’une mise en service de l’éco-Campus au second semestre 2025.

* Les groupements devront comprendre une entreprise de construction, un architecte, un paysagiste, des bureaux d’études spécialisés : tous corps d’état et VRD, développement durable et performance énergétique, BDM et exploitation-maintenance.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?