AccueilUrbanismeAix-en-Provence : Logirem lance la réhabilitation de logements au Jas de Bouffan

Aix-en-Provence : Logirem lance la réhabilitation de logements au Jas de Bouffan

Logirem vient d’attribuer au groupement Cuadra Architecture/Scoping/Chorus la maîtrise d’œuvre du projet de réhabilitation de 472 logements de son parc au Jas de Bouffan. Une cure de jouvence d’un coût d’environ 16 millions d’euros.
Aix-en-Provence : Logirem lance la réhabilitation de logements au Jas de Bouffan
Damien Chamcirkan - La résidence Logirem de Jas de Bouffan.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Logirem (groupe Habitat en Région) poursuit le lifting de ses résidences du Jas de Bouffan à Aix-en-Provence. L’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) marseillaise vient d’attribuer le marché de maîtrise d'œuvre du projet de réhabilitation des 472 logements qu’il gère dans ce quartier d’habitat populaire. Les travaux d’un coût d’environ 16 millions d’euros seront pilotés par le groupement associant l’agence Cuadra Architecture (Clamart, Val de Marne) le bureau d’études techniques Scoping (Massy, Essonne) et la société Chorus (Marseille), cette dernière prenant en charge la mission de maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale (MOUS).

Après une campagne de concertation avec les résidents pour connaître leurs attentes, l’organisme prévoit de lancer les travaux à la fin de l’année 2022.

Améliorer la performance énergétique

Cette cure de jouvence portera notamment sur l’amélioration de la performance thermique des logements : ceux-ci devraient atteindre l’étiquette énergétique C+ grâce à l’isolation extérieure des façades et la réfection de l’étanchéité des toits et des balcons.

Les travaux permettront par ailleurs d’améliorer le confort des résidents avec le remplacement des portes palières et des réseaux d’eau froide et d’eau chaude sanitaire. Le bailleur a également prévu d’étoffer le confort électrique des appartements grâce à l’installation de prises complémentaires dans les séjours et cuisines, ainsi que d’un point lumineux sur les balcons.

Enfin, le chantier qui devrait durer jusqu’en 2025, portera sur l’amélioration de l’accessibilité des appartements aux personnes à mobilité réduite (PMR) via la réalisation d’aménagements avec la mise en place de salles de bains adaptées PMR (20 % des logements environ) et la mise aux normes PMR des cages d’escalier.

Renouveler la moitié du patrimoine d’ici 2025

Cette opération s’inscrit en ligne avec le projet d’entreprise « Logirem 2025 » qui ambitionne le renouvellement de 50 % de son patrimoine à horizon 2025. Sur le volet énergétique, l’organisme phocéen va au-delà du plan stratégique du groupe Habitat en Région, avec un objectif affiché de 84 % de son patrimoine en étiquettes énergétiques A à C d’ici 2025.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?