AccueilArchitectureAix : diagnostic archéologique pour le futur musée Picasso

Aix : diagnostic archéologique pour le futur musée Picasso

La Direction régionale des affaires culturelles a prescrit un diagnostic archéologique de l'ancien couvent des Prêcheurs, écrin classé qui doit accueillir le futur musée Picasso.
Aix : diagnostic archéologique pour le futur musée Picasso
W. Allaire - Une vue de la façade de l'ancien couvent des Prêcheurs

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

Le projet de musée Picasso au sein de l'ancien couvent des Prêcheurs avance... doucement. Six mois après le vote entérinant la cession par la ville d'Aix de cet écrin classé du centre historique à l'héritière du maître du cubisme, Catherine Hutin*, l'Etat, via le service régional de l'archéologie de la Drac (direction régionale des affaires culturelles) a décidé de prescrire un diagnostic archéologique préalable au lancement des travaux. Cet état des lieux vise deux objectifs : documenter l'histoire architecturale de cet édifice afin de permettre à l'architecte chargé du projet de tirer le meilleur parti du bâtiment et vérifier les possibilités de construction en sous-sol.

A la demande de la société « Madame Z », porteur du projet, cet audit sera réalisé par la direction archéologie et muséum de la ville d'Aix, service agréé comme opérateur d'archéologie préventive.

Rappelons que la belle-fille de Picasso compte exposer, via sa fondation, plus de 2 000 oeuvres au fil des 4 600 mètres carrés restructurés de cet ancien collège désaffecté depuis 2016.

* Via sa société « Madame Z », Catherine Hutin va verser 11,5 millions d'euros HT à la commune pour acquérir l'ancien couvent des Précheurs.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?