Fermer la publicité

a la pelle Aix : Cogedim prévoit 182 logements sur le site de l'ancienne clinique Rambot

Bouches-du-Rhône Publié le - - Urbanisme

Aix : Cogedim prévoit 182 logements sur le site de l'ancienne clinique Rambot
De Alexandris - Le projet comportera 7 bâtiments dont deux accueilleront une résidence senior.

Cogedim Provence a déposé les demandes de permis pour construire un programme de 182 logements sur le site de l'ancienne polyclinique Rambot. Cet ensemble de 11 667 mètres carrés devrait regrouper une résidence senior, des logements locatifs libres et en accession ainsi que des logements sociaux.

Cogedim Provence vient de déposer les demandes de permis pour réaliser une opération de renouvellement urbain sur le site de l'ancienne polyclinique Rambot (7 128 m2 d'emprise au sol), dans la première couronne du centre historique d'Aix-en-Provence. Le programme conçu par l'architecte François de Alexandris regroupera 182 logements collectifs répartis dans sept bâtiments R+3 à R+5 (11 667 m2 de surface de plancher) et 202 places de stationnement (33 en extérieur et 169 en sous-sol).

L'offre sera composée d'une résidence services senior « Cogedim Club » de 85 appartements (bâtiments 1 en R+5 et 2 en R+4) et de 97 logements répartis dans cinq bâtiments (3 à 7) posés sur deux niveaux de parking souterrains. Cette seconde partie du programme agrègera une quinzaine de logements vendus à la découpe, une cinquantaine de logements locatifs libres qui resteront dans le giron de la foncière Alphinvest, propriétaire du site de l'ancienne clinique, et 24 logements sociaux (soit 13% de l'offre globale) cédés en état futur d'achèvement à la Sacogiva (société d'économie mixte de construction et de gestion immobilière de la ville d'Aix).

Le projet impliquera la démolition des locaux de l'ancien établissement hospitalier (14 000 m2) fermé depuis juin 2019 et son déménagement au pied du Montaiguet dans l'écrin flambant neuf de l'hôpital privé de Provence (25 000 m2 de suface de plancher). Le promoteur devra par ailleurs réaliser un bassin de rétention des eaux pluviales d'une capacité de 520 m3 sous l'un des bâtiments de la résidence senior.

Modification du plan local d'urbanisme

L'opération a été précédée d'une modification du plan local d'urbanisme (PLU) : cette dernière a eu pour objet de lever « la zone d'attente de projet » qui figeait toute intervention sur le quartier RICM-Art-et-Métiers (2 ha). Le site de la clinique est classé en zone UM, « zone urbaine ayant pour vocation d'optimiser le tissu urbain compte tenu de sa proximité avec le centre ville et les grands équipements ».

Sur le plan paysager, l'aménagement de cette pièce urbaine permettra de dégager des vues depuis le haut de la rue du RICM sur la chapelle Saint-Thomas qui jouxte la clinique éponyme et le collège du Sacré Cœur, le long du cours des Arts-et-Métiers.

Avec son offre de stationnement relativement importante, le programme en revanche viendra aggraver les difficultés de déplacement sur l'axe avenue Aurientis/rue du RICM, goulot par lequel transitent aux heures de pointe les habitants des quartiers de Pont de Béraud, de St-Marc-Jaumegarde et de Vauvenargues souhaitant sortir d'Aix. « Il est à noter que le quartier connaît des problème de circulation aux heures de pointe », notait la Ville dans le dossier de modification de son PLU voté l'an dernier par la métropole Aix-Marseille-Provence.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer