Fermer la publicité

Airtelis fait décoller le pôle Pégase sur Avignon

Vaucluse le - - Economie

Airtelis fait décoller le pôle Pégase sur Avignon
Ricci - Les élus posent devant un hélicoptaire d'Aitelis

80 emplois d'un coup et un savoir-faire reconnu, la filiale de RTE, Airtelis, est attendue en Vaucluse comme le messie. Retour sur cette arrivée qui va accélérer le développement du pôle Pégase sur Avignon.

Il y a des photos qui ne trompent pas. Les élus posent fièrement devant un hélicoptère d'Airtelis, la filiale de RTE, déjà présente sur Avignon avec deux appareils. Car c'est un véritable décollage pour l'antenne avignonnaise du pôle Pégase ; en effet, Airtelis va implanter en 2017 son site industriel : 11 hélicoptères de type Super Puma ou Écureuil et 80 employés d'Airtelis et du service des travaux héliportés de RTE.

« Nous allons construire des ateliers de maintenance pour hélicoptères, des hangars de stockage de divers matériels et des bureaux. Les appels d'offres sont en cours. La phase de construction devrait démarrer en 2016 », explique Pierre Boussard, directeur général d'Airtelis. 3 hectares devraient être dédiés à la filiale de RTE.
Pour Serge de Senti, vice-président du pôle Pégase : « La stratégie de développement du pôle Pégase est de se tourner vers les nouveaux services aériens. L'idée reste évidemment de compléter la chaine de valeur pour avoir des fabricants de petits aéronefs, des développeurs d'équipements, des formateurs de pilotes de ces aéronefs et aussi des exploitants. » Airtelis entre donc clairement dans la volonté de développement de Pégase.

Quelles sont ses activités ?

Le travail aérien est défini par le code de l'aviation civile. Il recouvre diverses activités aériennes à caractère économique comme la lutte contre les incendies, la surveillance des frontières, l'épandage agricole, dès lors que cette activité utilise un type d'aéronef qui lui est spécifique. Parmi ces activités aéronautiques, le domaine d'intervention particulier d'Airtelis concerne le transport de charges à l'élingue, le déroulage de câbles et les travaux avec emport de personnel en nacelle. Il est appliqué notamment à la construction et à l'entretien de lignes électriques par le développement de technologies innovantes. La filiale de RTE propose également à d'autres secteurs d'activités que celui de l'électricité la réalisation de travaux héliportés et les conseils et services liés.

8,6 millions d'euros de CA en 2013

Airtelis a réalisé un chiffre d'affaires de 8,6 millions d'euros en 2013. L'arrivée de la filiale de RTE est donc saluée par la CCI de Vaucluse qui essaye de développer depuis plusieurs années un pôle héliporté sur l'aéroport. Un écosystème favorable à Airtelis s'était d'ailleurs tissé sur l'aéroport d'Avignon-Provence, puisque l'entreprise Borghino, spécialiste de la sellerie haut de gamme pour avions d'affaires et hélicoptères, et sous-traitant d'Airtelis, s'y était installée en 2012. D'autres sous-traitants pourraient suivre le même chemin.

Alain Ricci




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer